Nutella + Ricard = Croissance ?

Au menu cette semaine : 40% de pourboire en plus, 33 liquoristes, $600 millions de whiskey, 5 millions de litres de Captain Morgan, un confinement sec, de la tequila sans tequila et même quelques pas de danse avec Usher 🕺

💡 Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter et souhaitez recevoir ces actualités en avant-première : RDV ICI 💌 (c’est gratuit !)

Produits

Après Hampden Angels et Mars Angels, Christian Drouin a dévoilé la troisième édition de sa gamme Experimental : Hine Angels. Il s’agit cette fois-ci d’un Calvados Pays d’Auge de 17 ans qui a terminé son vieillissement avec un finish de 6 mois dans 3 anciens fûts des Cognac de la Maison Hine. 1488 bouteilles seront disponibles.

Christian Drouin x Hine

Distillerie Merlet & Fils lance un bitter apéritif (ou liqueur amère) à base de cassis, mais aussi gentiane, angélique, armoise, agrumes et rhubarbe : Amérisse.

La Celtic Whisky Distillerie (aka Glann ar Mor) dévoile Gwalarn, un « Celtic Blend » 🤔 de ses meilleurs single malts.

Les hard seltzers Mike’s (AB InBev) arrivent à leur tour en France. Va falloir créer des rayons dédiés je sens 😅 Ou pourquoi pas des boutiques entières si les projections US de l’IWSR pour la catégorie se confirment…

A moins que ce soit en réalité le sans-alcool qui l’emporte au final ? (les consommateurs sembleraient préférer le sans alcool au peu alcoolisé, car moins confusant dans ses messages entre arguments modération et arguments santé)

A ce sujet, il existe désormais aussi une alternative spirit-free à la tequila : Clean T (0.4% vol.).

Clean T

👔 Business

Alcool ou non, dans la continuité des chiffres évoqués la semaine passée, la contribution du secteur de la boisson dans l’économie est indéniable, en particulier en grande distribution dans le contexte actuel ! En effet, six acteurs boissons, dont 5 alcooliers, figurent dans le top 10 des plus gros contributeurs à la croissance en grande distribution (le #2 étant Pernod Ricard, derrière Ferrero en #1).

A eux 6, ils y ont générés, entre le 1er janvier et la 11 avril 2021, 195,3 millions d’euros de plus par rapport à la même période l’an passé, tirés entre autres par les marques Ricard, Captain Morgan (plus de 5 millions de litres écoulés sur une année), Poliakov, Saint-James et Gibson’s.

Toujours dans le même sens, mais côté médias sociaux et au niveau global, le secteur vin et spiritueux a apparemment augmenté ses dépenses publicitaires de 81% en un an.

Pour sa part, le champion UFC Conor McGregor a vendu son Irish whiskey Proper No. Twelve pour $600 millions à Becle / Proximo Spirits (Jose Cuervo, Kraken, Bushmills, …). #RedPantyNight 🎰

Conor McGregor x Proper Twelve

📽 Publicité

Rémy Martin a sorti aux US un spot de 6 minutes avec le chanteur Usher, intitulé Team Up For Excellence​. Ils y explorent le lien étroit entre la musique et le cognac, des années 1920 à aujourd’hui. Très sympa !

Usher x Rémy Martin

💳 Réouvertures

Les quatre étapes du déconfinement ont été précisées sur le site du gouvernement.

Les 4 étapes du déconfinement

Aussi, quand rouvrir fera sens malgré toutes les contraintes (jauges, couvre-feu, absence de terrasse…), Victor Lugger a peut-être la clef pour rattraper une partie du temps perdu jusque-là. Le co-fondateur du Big Mamma a en effet lancé une solution de paiement au restaurant « la plus rapide au monde » : Sunday.

La promesse derrière ce système par QR Code : du temps gagné pour les clients et restaurateurs, un panier moyen et une rotation des tables plus importants, et même 40% de pourboires en plus pour les serveurs.

Sunday

Pour aider également, si vous êtes en Alsace, la distillerie Meyer’S a lancé une campagne pour offrir des bouteilles de solution hydroalcoolique aux restaurateurs, cafés, bars et hôtels de la région 🙌

🕸️ Web

Le nouveau site Spiritourisme de la Fédération Française des Spiritueux se déploie progressivement. Sa finalisation est prévue pour la mi-juin, soit juste à temps pour la reprise ! 🤞

Le nouveau site du Spiritourisme

De même, après le Calvados, le Pommeau de Normandie se dote à son tour de sa propre plateforme web : pommeaudenormandie.com

🎫 Tours

La 9e édition du Printemps des Liqueurs se déroulera les 28, 29 et 30 mai prochains. Si vous souhaitez découvrir ces savoir-faire, 33 Maisons y participent cette année à travers toute la France et vous retrouvez la liste complète sur le site de l’évènement.

Les liqueurs en chiffres

Si vous êtes plutôt porté sur le whisky et passez par la Bretagne, Warenghem a communiqué sur la réouverture de ses visites à partir du 19 mai.

Distillerie Warenghem

⛵ Chai

Pas visitable encore, mais vivement : Barge 166, le chai flottant de Maison Ferrand, a partagé quelques photos des coulisses de son chantier.

Barge 166 : work in progress

☂️ Confinement Sec

Dans l’Etat de New York, l’obligation de commander de la nourriture avec son alcool, en place depuis juillet face au contexte COVID, a été levée.

En revanche, l’ambiance est toute autre en Turquie. Le pays a établi jeudi dernier et jusqu’au 17 mai un « confinement sec » : la vente d’alcool est interdite pendant toute la durée du confinement, que ce soit en grande surface ou dans les magasins de spiritueux.

📻 Podcasts

Bartender At Large s’est intéressé cette semaine aux cocktails à la pression avec Ben Scorah de Road Soda. Ils y abordent notamment la partie technique, entre les cocktails gazéifiés ou non, la texture recherchée, le service sur glace ou non VS un cocktail shaké, la manière d’entreposer ses fûts selon les usages, la rotation pour les cocktails avec du jus de citron, etc. Bref, si vous songez à développer un tel programme au moment de votre réouverture, c’est riche en infos sur le sujet.

Le Single Cast s’est lui penché sur les préférences entre brut de fûts et rhums réduits. Ils notent à cette occasion qu’on peut aussi réduire un spiritueux tout en gardant un TAV élevé (au final, tout dépend d’où on part et où on arrive), mais aussi réaliser la réduction pendant le vieillissement en barrique. De quoi bien relativiser la question donc. Et pour le reste : non, réduire ne sert pas qu’à remplir davantage de bouteilles ! Le goût avant tout.

Enfin, Super-Potion a mis la lumière sur un usage assez inattendu des drêches de brasseurs : pour créer du mobilier (!) éco-responsable avec le fondateur d’Instead.

Le tabouret en drêches par Instead

🌱 Botanical Rum

Le terme « Botanical Rum » se diffuse progressivement, mais qu’y a-t-il exactement derrière ? Entre spiced rum et gin, Wine Enthusiast s’est penché sur la question de ces flavored rums. Pour eux, les caractéristiques principales : pas (ou très peu) de vanille et de sucre, une base de rhum (évidemment) et pas de genièvre à l’inverse du gin.

Pour aller plus loin sinon, et comparer tout cela aux arrangés et spiced notamment, je me suis moi-même intéressé au sujet. J’ai interrogé pour cela 4 producteurs de ces différentes catégories : Cyrille Lawson (HSE), Ruben Maduro (Spirited Union Distillery), Michael Landart (Distillerie d’Isle de France) et Anthony Gongora (Saka Spirits). Chacun m’a offert ses définitions et de quoi y voir nettement plus clair.

✍ Blogs

Bottl. a lancé son blog : Culture. Il y donne la parole à de jeunes marques, à l’instar par exemple des armagnacs Armin (qu’on peut boire avec du tonic !) ou des cocktails Le Barteleur (qui révèle au passage l’arrivée d’un Mai Tai dans la gamme). Le blog dresse aussi de nombreux portraits de cavistes, producteurs, etc.

📼 Vidéos

L’Association des Barmen de Nouvelle-Aquitaine (aka ABNA) a organisé ces derniers jours des masterclass en ligne, autour notamment du Mezcal (avec Thibault Gobilliard), des Bitters (avec Emile Loiselle de Bittered Sling) ou encore du Cognac (avec Loic Rakotomalala). Le tout est dispo en replay sur leur chaîne YouTube.

Dans un autre style, oubliez le café cognac. Pour Braastad, à l’occasion du Virtual Cognac Show fin avril, l’heure était plutôt au tea-time cognac 😉

🥇 Awards & Compétitions

Encore en Charente : les résultats des Cognac Masters 2021 sont désormais connus. Une bonne piqure de rappel pour aller explorer certaines marques moins connues de la catégorie.

Idem du côté des places 51 à 100 des Asia’s 50 Best Bars 2021 : elles ont été dévoilées jeudi dernier, et le Top 50 le sera dès ce 6 mai.

Et même chose pour les 12 finalistes de la compétition cocktails du #CalvaClub 2021, ainsi que pour le podium français du Margarita Challenge de Cointreau (résultats globaux annoncés ce 6 mai aussi).

Margarita Challenge par Cointreau

👷 Jobs

Pas des offres à proprement parler, mais trois articles que j’ai vu passer ces dernières semaines, dont un sur le parcours pour devenir distillateur, un autre autour du métier de maître assembleur, et un dernier qui s’intéresse au boulot de designer d’étiquettes de boissons (une spécialité qui mine de rien pèse énormément sur le devenir d’un produit).

Pour compléter le premier sujet, s’agissant d’une question qu’on me pose assez régulièrement, je recommanderai en premier lieu d’aller faire un tour du côté du Centre International des Spiritueux (CIDS). Je n’ai pas eu personnellement l’opportunité de m’y former, mais c’est a priori un incontournable en France. J’ai sinon eu de très bons échos de la iStill University (qui propose également un programme en ligne).

Le mini alambic du Centre International des Spiritueux

C’est tout pour cette semaine. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous pensez que ça peut intéresser d’autres personnes dans votre entourage, n’hésitez surtout pas à soutenir le projet en partageant tout ça sur vos réseaux ! 🙂

Et si ça n’est pas déjà fait, à vous abonner (c’est gratuit) pour recevoir les prochains numéros en avant-première.

Je me tiens pour ma part à disposition si vous avez la moindre question, remarque ou info à partager. Et de même, si vous recrutez, RDV sur distiljobs.fr pour ajouter vos annonces.