Cock-a-doodle-doo!

⚡ Les dernières actualités cocktails, bars et spiritueux

Côté distribution

Avis aux amateurs de bitters : Clément Sargeni (Cancan), Stefania Della Sala (Symposium) et Franck Conti (ex Grazie) ont monté une société d’import / export spécialisée dans les cocktail bitters : Dash Drop Bitters. Ils ont d’ores et déjà dans leur portfolio les marques Bittered Sling, Liquori Delle Sirene, Bennett Bitters et Hella Cocktail Co, soit une gamme regroupant déjà plus d’une vingtaine de références (flavours). Objectif : étendre l’offre française sur cette catégorie, mais aussi l’ouvrir à d’autres usage, comme dans la cuisine par exemple 💧

Rémy Cointreau a crée sa filiale de distribution en France : Rémy Cointreau France Distribution. Cette dernière sera dédiée au développement de ses marques Domaine des Hautes Glaces, Westland et Louis XIII en particulier.

Fefe, la hard seltzer française du groupe Le Syndicat, arrive quant à elle dans le catalogue de la Maison du Whisky.

💡 Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter et souhaitez recevoir ces actualités en avant-première, il n’est pas trop tard (et en plus, c’est gratuit !) : RDV ICI 💌

Côté produits

Des whiskies français de 10 ans et plus, il n’y en a pas (encore) des masses. On ne peut donc qu’apprécier le retour du breton Armorik 10 Ans, via une nouvelle édition limitée à 3000 bouteilles.

Après les îles Fidji, la Jamaïque, la Barbade et le Pérou, Plantation Rum poursuit sa collection millésimes « Birds of Paradise » avec un Trinidad distillé en 2009. Limité à 24 fûts, il a été élevé 11 ans à Trinidad en ex-fûts de bourbon de 200 litres, et un an supplémentaire à Javrezac, en Charente, en futs de chêne Français Ex-Ferrand de 400 litres.

Martini lance un range de 3 RTD. Un Martini Fiero & Tonic, ainsi que deux expressions sans alcool : Martini Vibrante & Tonic et Martini Floreale & Tonic.

En parallèle, sa maison-mère Bacardi-Martini aura aussi sa hard-seltzer : Plume & Petal.

Glazy, un nouvel entrant français dans cette même catégorie fera aussi son apparition en mai. Derrière ce projet : le groupe FFB (Fabulous French Brasseurs), composé de la Brasserie de Bretagne, la Brasserie de Vézelay et la Brasserie Artisanale Du Sud.

Et parce qu’il n’y en a évidemment pas assez : la marque de tequila Hornitos (Beam Suntory) va également faire son entrée dans la catégorie, avec Hornitos Tequila Seltzer (5% vol.).

Côté awards

Les World Whiskies Awards ont rendu leur verdict. Seuls Français mis en valeur cette année : Bellevoye Noir dans la catégorie des meilleurs blends, le Yeun Elez Jobic (Armorik) côté Single Malt, et la Distillerie des Menhirs avec son Eddu Broceliande.

Côté perception

Une nouvelle étude de l’Université de Bâle a fait le lien entre le prix du vin et la perception de son goût : les vins les moins chers qui avaient été faussement étiquetés avec des prix plus importants ont obtenus de meilleures notes.

Côté Médias

Un nouveau magazine est en cours de création autour de l’univers culinaire : Chaud Devant Le Mag. A première vue, l’univers cocktails / bars y aura une place non négligeable.

Charles Beigbeder et Frédéric Beigbeder sont passés sur RMC / RMC Story pour discuter de leur vodka bio Le Philtre, dans l’émission « Les Grandes Gueules ».

Nettement moins bienveillante en revanche : France 2 diffusera ce jeudi 1/04 un nouveau numéro de son émission Cash Investigation au titre ravageur : « Alcool : les stratégies pour nous faire boire ». Sur la sellette entre autres : Pernod Ricard via Chivas et Oxmo Puccino en particulier, et la taxation du vin 🍷

J’ai pu le voir déjà via la plateforme france.tv et notre industrie en prend évidemment pour son grade (c’est le principe de l’émission). Aussi, si quelqu’un de concerné souhaite réagir ou corriger certains points : à dispo comme toujours !

Pendant ce temps en tous cas, là où la loi Evin n’existe pas, l’acteur The Rock n’a pas hésité une seconde pour répondre à un « tequila shot challenge » sur Tik Tok et descendre sans broncher une bouteille entière de sa tequila Teremana. La « performance » a de quoi impressionner, mais moins cool pour le coup si elle en inspire d’autres.

Côté vidéos

Bien plus fun sinon, une petite découverte sympa cette semaine : la chaîne Coup2Bar. C’est très bien produit et les cocktails sont présentés de manière très divertissante. Bref, ça ne se prend de toute évidence pas au sérieux et ça change des contenus habituellement plus posés d’autres chaînes.

Pas davantage sérieuse, la websérie « Gueuleton des Bons Vivants » s’est promenée en Bourguogne pour nous montrer qu’un alambic peut aussi servir à cuisiner une potée et du sanglier 🐗

Mais si vous êtes d’humeur plus studieuse, il y a matière là aussi ! Alexandre Vingtier a animé une masterclass sur les spiritueux japonais, et plus précisément le Shochu et l’Awamori. Un replay est dispo sur la chaîne Rumporter et un article est également dédié au sujet du Shochu dans les pages du Figaro Vin.

Côté clear ice

On reste dans la vidéo : l’influenceur (ou plutôt « icefluencer ») et producteur de glace pure Ice Ventura (cf. Isbudet en Suède) a lancé sa chaîne YouTube. Il y explique notamment dans sa première vidéo comment épater toute la famille (ça dépend des familles bien entendu) en taillant une sphère au pic à glace, mieux que Sharon Stone dans Basic Instinct.

J’ignore si ça inspirera Julien Bertrand / Ice Cube Co (Bordeaux) à creuser le sujet vidéo mais, d’ici là, j’ai eu l’opportunité de tester sa livraison de glaçons translucides (au top, je recommande) et en savoir plus au passage sur le parcours qui l’a amené à monter une telle boîte de clear ice en France. Et bonne nouvelle : la glace pure à dispo chez tous les (bons) cavistes, ça ne sera bientôt plus réservé aux Japonais ! 💎

🔢 Datas

Je vous parlais la semaine dernière du baromètre SOWINE 2021, et notamment de l’absence du gin sur l’une des slides. Julien Maingraud (Balbine Spirits) m’a envoyé des précisions à ce sujet : le gin est consommé par 25% des sondés (pour 9% de consommation régulière et 16% d’occasionnelle), un chiffre qui était de 14% en 2019 (pour 6% et 8%). Là aussi, une très nette poussée donc (+78%). Reste à voir si elle se confirmera dans le temps ou s’il s’agit juste d’une conséquence plus court terme due au contexte COVID. A suivre…

J’ai sinon lu via la newsletter Ivresse que le sans alcool dans la boutique Drinks&Co (Paris) représente apparemment 10 % de ses ventes. Pas mal ! Elle aurait aussi pu en parler Élise, non ?

♻️ Le point écolo

J’ai appris qu’il fallait habituellement 20 tonnes de cannes pour planter 1 hectare de canne à sucre. Pas mal donc. Mais là où ça devient intéressant, c’est qu’apparemment on peut désormais réaliser la même prouesse avec seulement 1 tonne, soit une économie de 95%. Rhum Depaz (Martinique) a amorcé cette transition et ses effets positifs se comptent bien au-delà : cette technique dite « BPG » (Bouture Pré-Germées) offre également de meilleurs rendements (10 à 15% de plus) et permet aussi des économies en termes de temps passé à planter tout cela, ainsi qu’en essence (5x moins) pour le faire. Chapeau !

Spiritueux labélisés équitables et durables sinon : il est plutôt aisé d’y parvenir quand on produit du rhum ou du whisky. Le peu d’ingrédients impliqués (mélasse ou malt + eau + levure) implique un travail de certification très réduit pour les distilleries qui voudraient se lancer dedans.

Par contre, les choses peuvent grandement se compliquer quand il s’agit de faire du gin. Vue la quantité d’épices qui peuvent entrer dans sa composition, c’est autant de certificats qu’il faut pouvoir présenter. Aussi, difficile de na pas saluer Bombay Sapphire : la marque a annoncé être en passe d’y parvenir et devrait avoir ses 10 ingrédients certifiés For Life d’ici la fin de l’année (à date, 8 de ses fournisseurs le sont).

Maintenant, imaginez le challenge si vous deviez faire certifier les 130 ingrédients de la Chartreuse 😅

🍹 Les bars, mais à la maison

Les bars sont toujours fermés. Rien de neuf bien sûr (cf. « on coule »), mais quelques solutions existent pour les soutenir. J’ai d’ailleurs eu l’occasion dans les éditions précédentes de mettre en avant quelques-uns d’entres eux, et parfois les actions qu’ils ont pu mettre en œuvre pour tenter de garder la tête hors de l’eau.

Maintenant, côté conso, il peut-être un peu compliqué de s’y retrouver lorsque l’envie d’un apéro de qualité nous prend. A moins de suivre tout le monde sur Insta, Facebook, et cie, savoir qui fait quoi, quand, et surtout comment commander s’avère assez challengeant.

Pour compléter une autre initiative de Liquid Liquid à la sortie du premier confinement l’an dernier, j’ai donc mis en ligne un site dédié afin de référencer tout cela en un seul endroit, le tout avec la possibilité de filtrer rapidement par villes, par offre (cocktails, glaçons, merchandising, ateliers …), type d’offre (à emporter, en livraison), jours d’ouverture etc.

Pour y jeter un œil, ça se passe sur MissionCocktail.fr

Et pour y ajouter son établissement, il suffit tout simplement de remplir le petit formulaire à cette adresse : https://forms.gle/3ZR9Pqr4C9jTviDL7

Au delà des bars, j’ai aussi voulu l’ouvrir à des produits complémentaires : ceux qui peuvent livrer de la clear ice comme The Nice Company ou Ice Cube Co, des accessoires comme Organics We Are, ou même quelques producteurs de RTD français (Balbine, Cockorico, …) car tout le monde n’a pas non plus la chance d’avoir un bar à cocktail à côté de chez soi.

Bref, si vous proposez des solutions cocktails prêts à boire en livraison ou à emporter, à l’instar de Bar Spirit à Toulouse ou Snug à Pau, des produits dérivés de votre bar comme Le Mary Celeste, ou même des cours de cocktail etc. : inscrivez-vous (c’est absolument gratuit) et n’hésitez pas à partager tout ça autour de vous.

Le site est tout frais, toute idée d’amélioration est évidemment la bienvenue aussi 🙏

Pour aller encore plus loin sinon… 🕯️

Avec tout ça, il manque malgré tout encore quelque chose pour parfaire l’expérience. Et non, je ne parle pas du spectacle habituel de Cuban roll… 🙃 Ce que j’évoque, c’est bien entendu cette bonne vieille odeur de pub ou de dive bar 😅

Mais comment faire ?

J’ai vérifié si on n’était pas déjà le 1er avril, mais apparemment c’est bien réel : le spécialiste des jeux de salle Liberty Games a développé une « Eau de Pub » pour tous les nostalgiques du mix bois, cigarette froide et cie. Et dans la même veine, le brasseur Miller Lite a sorti pour sa part des bougies parfumées arômes « dive bar » et même « game day bar » 👌

Ceci étant, blague à part, Miller Lite prévoit de reverser l’argent de ces ventes à des associations de barman aux USA et au Canada.

📅 Agenda

Rooms & Spirits Montpellier, prévu les 10 et 11 avril, est finalement reporté aux 3 et 4 octobre prochain.

Cavistes & E-Commerce organise pour sa part son premier salon virtuel autour des vins, champagnes et spiritueux bios. Il aura lieu du 26 au 28 avril prochain.

Le Rum Show 2021 organisé par The Whisky Exchange aura lieu quant à lui du 29 au 31 juillet, également en mode virtuel.

Quant au Imbibe Live 2021, initialement prévu les 5-6 juillet, sa date a été décalée aux 13-14 septembre, toujours en présentiel si tout va bien, à l’Olympia London.

Côté spiritourisme, le Domaine des Hautes Glaces relancera les visites dans sa toute nouvelle distillerie à compter du 10 avril prochain.

Et enfin, comme évoqué en intro, la Journée des spiritueux français, c’est aujourd’hui ! L’initiative a clairement bien pris déjà : plus de 300 photos taguées sur Instagram au moment de cet envoi. Bref, bien joué !

👷 Jobs

Pour conclure ce 15e numéro sur une info vitale, voici une offre de boulot insolite de Fistful of Bourbon. La marque de whiskey propose en effet $100 000 à son prochain mannequin main. Si vous vous sentez avoir la poigne de l’emploi, les candidatures sont ouvertes jusqu’au 13 avril 🤠

C’est tout pour cette semaine. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous pensez que ça peut intéresser d’autres personnes dans votre entourage, n’hésitez surtout pas à soutenir le projet en partageant tout ça sur vos réseaux ! 🙂

Et si ça n’est pas déjà fait, à vous abonner ci-dessous (c’est gratuit) afin de ne rien rater, et recevoir les prochaines éditions en avant-première, chaque mercredi directement dans votre boîte mail :

Je me tiens pour ma part à disposition si vous avez la moindre question, remarque ou info à partager.

A très vite pour d’autres distil.news !