Whisky + Vodka = 56%

Au menu cette semaine : un robot bartender, 182 pages de chiffres sur les spiritueux en Europe, une « Loi Evin » en Irlande, de la fondue au gin, du saké en canettes, des conférences en vidéo, des shots de gélatine, une levée de fond de €380 millions, un futur « bourbon » français, du « switching », de la « neuro-œnologie » et j’en passe !

💡 Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter et souhaitez recevoir ces actualités en avant-première : RDV ICI 💌 (c’est gratuit !)

🔥 Craft, Armagnac et RTD

D’après de nouvelles projections de l’IWSR, le segment des spiritueux craft aux US devrait surpasser celui des spiritueux non-craft dans les toutes prochaines années, tant en valeur qu’en volumes. Sur l’année 2020, il a déjà enregistré une croissance de ses volumes de près de 8%, là où les spiritueux non-craft ont fait un +5%. Cet écart devrait continuer à augmenter. 

Côté RTD, selon Impact Databank et toujours aux US, les ventes de cocktails prêts à boire ont augmenté de 80% en 2020, pour approcher les 16 millions de caisses. Sur 2021, les projections pour cette fin d’année sont de 20 millions de caisses vendues.

En France sinon, le BNIA a communiqué sur les chiffres de l’Armagnac en 2020, ainsi que sur les 8 premiers mois de 2021. Parmi les données relayées, on apprend que 2,8 millions de bouteilles ont été vendues en 2020, dont 1,25 million en France et 1,54 million à l’export. Et surtout, que depuis janvier 2021, le volume à l’export a bondi de +32%, avec notamment +50% pour la Chine, +30% pour la Grande-Bretagne et la Russie, +20% pour les Etats-Unis et +60% pour l’Espagne.

🥃 Produits

Made in France

A l’occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (20-28 novembre) Bache-Gabrielsen sort 5, un Cognac VSOP bio et « éco-designé » avec notamment une bouteille à 96% à base de verre recyclé et 100% recyclable, tout comme son bouchon et son étiquette.

De son côté, la maison de cognac A. De Fussigny lance une gamme complète de cognacs (VS, VSOP et XO) issus de l’agriculture biologique. Et là encore, le packaging est éco-conçu avec une bouteille plus légère et un bouchon compostable.  

Bache Gabrielsen et A. de Fussigny en mode bio et éco-conçu

La Distillerie Baptiste (15) a elle sorti sa premi̬re eau-de-vie de vin de 3 ans : la Fine de Vin РR̩serve 2018.

Et la brasserie distillerie Cabestan (Gironde) a dévoilé son premier rhum blanc. Il est bio, à base de mélasse cubaine et s’appelle El Cabestano.

Made in Ailleurs

Bruichladdich a lancé The Biodynamic Project. Distillé en 2011, il s’agit du premier whisky écossais biodynamique. A noter au passage : bien que d’Islay, il n’est pas tourbé.

Angel’s Envy, le bourbon fini en fûts de porto, arrive petit à petit en France. Mais si vous voulez aller plus loin encore dans votre découverte de la marque, la distillerie sortira ce 1er décembre aux US une nouvelle édition limitée brut de fût (60,35% vol. très précisément). 

Angel’s Envy Cask Strength

Si vous avez un peu d’épargne en rab, Johnnie Walker a présenté Masters of Flavour. Il s’agit d’un assemblage en édition très limitée (288 bouteilles) dans lequel les whiskies ont au minimum 48 ans d’âge. Le prix ? £20 000. 

Johnnie Walker Masters of Flavour

Plus abordable, Fair lance une nouvelle liqueur de gingembre. Elle sera dans un premier temps disponible exclusivement aux USA, et devrait arriver en Europe à compter d’avril 2022. 

Fair Ginger Liqueur

Et De Kuyper lance à son tour (aux Pays-Bas pour le moment) son range de cocktails prêts à boire et 0% vol, dont des déclinaisons du Mojito, du Daiquiri fraise, de la Margarita et du Pornstar Martini

De Kuyper Zero

Made outside the box

A l’approche de Noël, si vous cherchez des idées de cadeaux spiritueux un peu inédits, voici de quoi nourrir vos inspirations.

WESAKE propose son saké sous un format assez inattendu : en canettes.  

WESAKE : le saké en canettes

A l’instar de la Distillerie Mariana (Québec), les Suisses de Gagygnole ont eux aussi participé à la production d’une Fondue au Gin !

Dans le même ordre d’idée que le partenariat Katz x Hendrick’s, Les 3 Chouettes ont sorti des pickles infusés au gin, et plus particulièrement le Gin 1924 de la distillerie Distiloire (44).

Et enfin, ce n’est certainement pas aussi quali qu’au House Garden, mais si ça vous amuse la marque Slrrrp Shots a annoncé le lancement de shots de whiskey à la cannelle (15% vol.) sous forme de gélatine prête à gober. 

👔 Business

Diageo ne manque pas d’ambition. Le groupe a annoncé vouloir augmenter sa part de marché mondial en valeur de 50% sur cette décennie, en la passant de 4% en 2020 à 6% du marché des spiritueux global en 2030.

L’Experimental Group (Experimental Cocktail Club, Prescription Cocktail Club, Balagan, …) n’en a pas moins et annonce avoir levé €380 millions pour ouvrir 10 à 15 nouveaux établissements au cours des trois prochaines années, en France et à l’étranger. Romée de Goriainoff en parlait également lundi sur BFM, tout en évoquant le challenge pour se staffer dans ce secteur. 

Romée de Goriainoff (Experimental Group) chez BFM Business

Et parallèlement à tout ça, si vous pensez comme moi que le frontières entre boissons sont de plus en plus floues, voilà qui ne changera probablement pas la donne : Monster Beverage Corp (Monster Energy) et Constellation Brands (Corona, Casa Noble Tequila, High West Whiskey, Svedka Vodka, …) seraient en train de discuter ensemble d’une potentielle fusion. Les deux groupes sont respectivement valorisés à $47 milliards et $44 milliards, et Coca-Cola est le principal actionnaire du premier.

📊 Datas (182 pages !)

Attention, une petite mine d’or pour qui aime les chiffres et a un peu de temps pour tout regarder ! Spirits Europe a en effet partagé un rapport de 182 pages sur l’impact économique et environnemental de l’industrie des spiritueux en Europe.

Le document complet est rempli de données (y compris sur la France). Je vous glisse quelques graphiques ci-dessous, mais je ne saurai sinon trop vous encourager à le télécharger directement. 

⚖️ Légal

Pas de jaloux : un équivalent à la Loi Evin est introduit en Irlande. Depuis le 12 novembre, s’en est fini notamment de la publicité pour l’alcool durant les évènements sportifs (même si ça reste OK sur les maillots) et automobiles.

J’en avais sinon parlé début septembre : Mariah Carey a lancé son Bailey’s perso, la Black Irish Cream Liqueur. Elle avait ensuite contesté l’antériorité d’une autre marque, vraiment irlandaise pour le coup : Black Irish Whiskey. C’est un peu alambiqué, mais cette dernière a visiblement fini par avoir gain de cause en arguant notamment que l’Irish Cream de la chanteuse n’était pas produite en Irlande. Bref, de ce fait, Mariah Carey ne pourra plus vendre sa liqueur de crème en Europe

Mariah Carey et sa Black Irish Cream Liqueur

Aussi, si vous souhaitez soutenir la chanteuse dans ce moment sans doute trèèèèès difficile, vous pouvez cliquer ici 🎄🤶

⚗️ Futur « bourbon » français

Une nouvelle distillerie de whisky est active du côté du Béarn : Labarrère 1773. Les premières distillations ont eu lieu en début de mois et devraient donner naissance à un futur whisky inspiré du bourbon (ie. une recette à 70% de maïs produit sur l’exploitation et 30% d’orge / seigle). C’est encore peu commun en France, donc vivement 2024-2025 ! 

Labarrère 1773

🌳 Une bouteille = 20 arbres

Plutôt qu’un Black Friday, Tijuca propose actuellement un Green Friday. Le principe : l’embouteilleur français de rhum et cachaça a signé un accord avec la Prefeitura de Rio das Flôres et s’engage à planter des arbres dans sa réserve forestière, et plus exactement 20 par bouteille vendue. 

Tijua Rum

💸 Investissements

Outre Romée de Goriainoff (cf. plus haut), BFM Business accueillait récemment Angélique de Lencquesaing (DG IdealWine) pour parler investissement et ventes aux enchères dans les spiritueux (via la plateforme Fine Spirits Auction en particulier).

Au même moment, si vous avez des flacons qui prennent la poussière et si la question vous travaille en tant que vendeur potentiel, Whisky Mag a également publié un mode d’emploi sur le sujet : « Et si vous vendiez vos bouteilles aux enchères ? ».

🤖 Robots Bartenders

Serait-ce ça la solution à la pénurie de personnel ? Un nouveau robot bartender fait en tous cas parler de lui : Cecilia.ai. Muni d’un écran tactile et chargé de 70L d’alcools divers, il prend directement les commandes et peut préparer 120 cocktails par heure, le tout sans prendre de pause évidemment. Prix : $45 000 à l’achat, ou $2000 par mois en location. 

Cecilia.ai

🎙️ Podcasts

Un nouveau podcast français a fait son apparition ces derniers jours : Distillé, lequel est dédié aux spiritueux français. Pour son premier épisode, le trio qui l’anime a accueilli Alexandre Vingtier.

De son côté, SOWINE Talks a donné la parole au docteur en neurosciences Gabriel Lepousez afin de parler de « neuro-œnologie et dégustation émotionnelle ».

Modern Bar Cart s’est lui intéressé au « Switching », cette technique cocktail mise en lumière l’an dernier par Iain McPherson (Panda & Sons) et qui consiste à extraire l’eau d’un spiritueux en la congelant, afin de pouvoir la remplacer par autre chose (e.g. extraire et intervertir l’eau d’un rhum avec celle d’un whisky tourbé, ou un jus de fruits clarifié). 

Et pour ma part, j’ai joué le rôle de l’invité dans le nouvel épisode du Bottlefield Show. Si vous voulez en savoir davantage sur les coulisses de DistilNews, jetez-y un œil ou une oreille 😎  

The Bottlefield Show dans les coulisses de DistilNews

Dans la continuité sinon, on prévoit de faire un épisode en live le jeudi 16 décembre prochain, vers 19-20h. Si ça vous chauffe, souhaitez déjà proposer des sujets de discussion ou des questions en amont, envoyez-nous ça à l’adresse [email protected].

📺 Liquid Passion en replay

Si comme moi vous n’avez pu vous rendre au salon Liquid Passion début octobre, Amuse-Bouche a publié sur sa chaîne YouTube les conférences de la dernière édition de France Quintessence / Paris Cocktail Festival / Rhum Avenue / Planète Bière.

e.g. ci-dessous, « Entrepreneurs du bar, créateurs de marque » avec Marc Bonneton (Cockorico), Germain Canto (Airmail), Guillaume Ferroni (Pastis de Creissauds) et Romain Le Mouëllic (Fefe). 

« Entrepreneurs du bar, créateurs de marque »

📢 Publicité étrangère

Je suis tombé ce week-end sur un petit spot assez bien réalisé. Il est l’œuvre du bourbon 1792 et s’intitule « UNtypical » 👌  

1792 UNtypical

⛔ Prévention

Diageo a sorti une campagne de prévention intitulée « Know When to Stop » et prônant une consommation responsable. Elle s’articule autour de petits films d’animation et ne s’arrête pas à l’alcool (ie. ordinateur et téléphone aussi). Son slogan « There’s a happy limit for everything »

« Know When to Stop »

En France, Fabien Olicard a collaboré avec Santé Publique France pour une vidéo de sensibilisation sur sa chaîne YouTube. Pas moralisateur et plutôt malin, c’est bien vu. 

Fabien Olicard « Une semaine d’alcool dans leur cerveau ? »

🏅 Compétition

Ce lundi se tenait la finale France du concours Diplomatico « Artisans of Taste 2021 ». C’est Lucas Lichtenberg qui l’a remportée.

🎟️ Salons

Tales of the Cocktail fêtera ses 20 ans en 2022 (du 25 au 29 juillet). Si vous souhaitez y présenter un séminaire, les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes (jusqu’au 16 janvier).

Avant cela, Vinexpo Paris reconfirme son retour, et celui de son Infinite Bar, du 14 au 16 février prochain au Paris Expo Porte de Versailles. Be Spirits, sa partie consacrée aux spiritueux devrait couvrir 20% d’espace en plus par rapport à 2020 et accueillir plus de 80 exposants (sur un total de plus de 2800).

👷 Jobs

Domaine du Coquerel cherche du renfort côté Marketing & Communication en stage pour une durée de 6 mois.

Tous les détails de cette offre (et d’autres) sont à retrouver sur distiljobs.fr. Et n’hésitez pas à y ajouter vos annonces si vous voulez que je les relaie. 

Domaine du Coquerel

C’est tout pour cette semaine. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous pensez que ça peut intéresser d’autres personnes dans votre entourage, n’hésitez surtout pas à soutenir le projet en partageant tout ça sur vos réseaux ! 🙂

Et si ça n’est pas déjà fait, à vous abonner (c’est gratuit) pour recevoir les prochains numéros en avant-première.

Je me tiens pour ma part à disposition si vous avez la moindre question, remarque ou info à partager.