Trop de catégories de spiritueux ?

Un beau menu en perspective cette semaine encore, avec entre autres : des produits originaux, un podcast vidéo flambant neuf, une distillerie de whisky à Manhattan, une invitation à boire davantage (d’eau), un alambic en verre, de la Tequila qui monte, une nouvelle unité de mesure du taux d’alcool, une grosse part de marché dans la catégorie Cognac, et… un certain « bassiste du cocktail ».

💡 Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter et souhaitez recevoir ces actualités en avant-première : RDV ICI 💌 (c’est gratuit !)

Nouveau : cliquez sur le bouton de lecture ci-dessous pour découvrir la version audio de cette newsletter !

🆕 The Bottlefield Show

J’ai lancé avec Ludovic Mornand (Studio Blackthorns) un nouveau podcast vidéo consacré aux spiritueux !

Concrètement, ça s’appelle The Bottlefield Show ⚔️ et pour notre tout premier épisode, on s’est interrogé sur la multiplication des catégories de boissons (ie. leur nombre croissant, l’effacement des frontières entre celles-ci, la genèse de nouveaux produits, le revival de catégories existantes, le mélange des genres, les confusions possibles, les façons de valoriser tout ça, et j’en passe).

Au global, l’objectif est de confronter nos expériences et visions respectives afin de proposer – en toute humilité – un éclairage personnel, ainsi que quelques pistes de réflexion, à quiconque s’intéresse à cette industrie ou voudrait, pourquoi pas, sauter le pas en lançant son propre projet spiritueux.

Bref, ça se passe sur la chaîne YouTube The BottleField Show et je ne saurai trop vous inviter à y jeter un œil (ou deux) 👀

The Bottlefield Show feat. Frederic Roginska & Ludovic Mornand

D’ailleurs, vos retours sont évidemment ultra-appréciés. Alors, n’hésitez pas à commenter, vous abonner et participer en posant vos questions. Ca alimentera certainement nos prochains épisodes et/ou live stream !

🔥 Tendances

Aux Etats-Unis, les volumes de ventes de tequila ont dépassé ceux du bourbon et du rhum, plaçant désormais la catégorie en 3e position derrière la vodka et le whisky (au global).

Pourquoi ? D’après l’IWSR, l’une des principales raisons est clairement liée à la vague de célébrités qui se sont lancées dedans (pour info, les dernières en date cet été : Eva Longoria et Adam Levine du groupe Maroon 5).

Ce faisant, elles ont permis aux eaux de vie d’agave de gagner en popularité en familiarisant de nouveaux consommateurs à la tequila à travers leurs médiatisations et présences sur les réseaux sociaux (Lebron James en a bien profité lors des finales NBA récemment).

Ajoutez à cela le développement de modes de consommations simplifiés via des gammes de tequilas aromatisées (si si !) ou des cocktails RTD à base d’agave, et vous tenez potentiellement la formule magique qui a permis à la tequila d’en arriver là !

Les people de l’agave : The Rock, George Clooney, Adam Levine, Bryan Cranston, Aaron Paul, Kendall Jenner, Michael Jordan, Lebron James

Conclusion : on a déjà les people dans le Cognac, manque donc plus qu’un Cognac aromatisé concombre, quelques canettes de Cognac & Ginger Ale en GMS, et c’est parti ? 🥳 Idem côté Calvados ou Armagnac ? #JDCJDR

Bien entendu, je décline toute responsabilité si ça foire 😬

🥃 Produits

Malgré la pénurie de bouteilles qu’elle subit, la Maison Ferroni n’a pas l’intention de mettre en suspens ses embouteillages. Elle a donc lancé une série éphémère « La Crise des Bouteilles ! », soit ses produits proposés dans des flacons divers, selon les disponibilités. L’occasion de prendre au mot Alfred de Musset : « qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse » (et de l’eau) 😇

Ferroni « La Crise des Bouteilles »

Audemus Spirits a dévoilé Fractal 3.0 (21% vol.), un « spiritueux de table » à base de vin alsacien Gewurztraminer distillé avec une pointe de bergamote. Là aussi, une édition limitée (220 bouteilles), disponible en 5 coloris différents.

Audemus Fractal 3.0

Dugas lance deux marques de gin : Pomatium (produite par la Distillerie Coquerel) et Xibal (produite au Guatemala par Botran).

Pomatium Gin par Distillerie Coquerel

Même chose pour Gordon Ramsay qui, après ses hard seltzers et ses vins californiens, sortira en septembre une gamme de gins avec la distillerie écossaise Eden Mill.

Sinon, ça ne sert pas à grand chose, mais parlons-en quand même : la marque irlandaise Jawbox peut se vanter d’avoir la plus grosse… bouteille de gin au monde. Elle contient 32 litres.

Jawbox gin en version 32L !

Une liqueur de whiskey au beurre de cacahouète ? C’est possible : ça s’appelle Sheep Dog (ne pas confondre avec Sheep Dung bien sûr), ça titre à 70 « woof » (ie. 35% vol. 🐩), et c’est Sazerac qui est à la baguette.

Sheep Dog, le whiskey au beurre de cacahouète

White Claw a toujours une longueur d’avance on dirait : pendant que la concurrence s’étoffe, le leader de la catégorie se distingue et devrait proposer prochainement des versions « high ABV » de ses hard seltzers, à savoir à 8% vol. (contre traditionnellement autour de 4-5% vol.)

Dans le sens inverse, le groupe Campari se lance à son tour dans le 0% ABV (ie. 0 « woof ») et révèle la marque The Notes Collection. Au programme, une gamme de 3 apéritifs sans alcool : The Bitter Note (menthe poivrée, quinquina et genièvre), The Vibrant Note (poivre de Sichuan, gingembre et quassia), et The Hidden Note (curcuma, macis, gentiane).

The Collection Notes par Campari

📊 Datas

Beverage Information Group (Cheers, Beverage Dynamics, …) a sondé ses lecteurs (des professionnels de l’industrie) et partagé de nombreux graphiques sur les résultats ainsi obtenus. Parmi ceux-ci, une confirmation : des bilans 2020 en dessous des prévisions côté bars et restaurants notamment, mais potentiellement au-dessus de leurs attentes côté magasins / cavistes.

Plus spectaculaire sinon : avec 94,6 millions de bouteilles écoulées, Hennessy représente à lui seul 49,3% des 192 millions de cols de Cognac vendus dans le monde en 2020 !

👔 Business

Du mieux pour pas mal de groupes et marques à l’issue de ce premier semestre 2021 :

La Maison Gabriel Boudier poursuit quant à elle son développement et a engagé un plan d’investissement de 6 millions d’euros sur 5 ans, notamment dans son laboratoire, ses lignes de production et son recrutement (plus de 40 nouvelles embauches prévues).

Côté e-commerce, William Grant & Sons a lancé sa propre plateforme de vente en ligne : Clink.

Le portfolio William Grant & Sons sur Clink

Côté transports, Fefe a signé un contrat avec la SNCF : le hard seltzer français devrait être disponible dans les wagons-bars de plus de 700 trains à partir de ce 5 août.

Et côté naming, le Château du Breuil arbore une nouvelle identité et devient La Spiriterie Française.

Chateau Du Breuil devient La Spiriterie Française

⚗️ Distilleries hors normes

Manhattan (NY) aura officiellement à la fin du mois sa première distillerie légale de whisky depuis la prohibition. Elle s’appelle Great Jones Distilling Co et est située sur Broadway dans le quartier de NoHo, en plein coeur de la ville. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, elle sera plutôt bien pourvue pour une telle distillerie urbaine : un alambic de 1900 litres, des fermenteurs, un bar à cocktail, un restaurant, et certainement un paquet de sécurité vu l’environnement alentour. Derrière ce projet : Proximo Spirits, le propriétaire de la tequila Jose Cuervo notamment.

La distillerie Great Jones à Manhattan

En Chine sinon, on monte également des distilleries de whisky, et plus particulièrement une à Ordos (Mongolie intérieure) qui se prépare depuis 2019. Là aussi, on ne lésine pas sur les moyens puisque pour ce faire, c’est une distillerie écossaise complète qui a été réalisée (35 tonnes de matériel d’une valeur d’environ £3 millions) puis transportée de Grande-Bretagne jusque l’Empire du Milieu, le tout sous la houlette de Forsyths of Rothes.

Pour une touche plus écolo enfin, Glenfiddich alimente désormais trois de ses camions de livraison (entre ses sites de production et de packaging) en biocarburant. Ce dernier a la particularité d’être produit à partir des effluents de la distillerie.

🍹 Cocktails dans les normes

Si tant est qu’on ait besoin d’une confirmation : le Mojito et le Spritz sont, d’après les datas de Semrush, les deux cocktails les plus recherchés par les Français sur google.fr. Et c’est a priori plus fiable que les chiffres de Funkin Cocktails que j’avais évoqué précédemment.

Viennent ensuite : la Pina Colada, le Punch et la Margarita. Le Moscow Mule n’est que 8e et le Gin & Tonic 10e.

🤵 Barfluence

Drinks International a dévoilé ses Bar World 100 2021 (il s’agit d’un classement des « 100 personnalités du bar les plus influentes » selon 120 professionnels de l’industrie de plus de 60 villes dans le monde). Cette année, c’est Monica Berg (Tayēr + Elementary, Londres) qui prend la première place, devant Ago Perrone (The Connaught, Londres) et Alex Kratena (Tayēr + Elementary, Londres). Liste complète disponible ici.

Monica Berg du bar Tayēr + Elementary à Londres

💎 Clear Ice

Il n’est pas dans le top 100 ci-dessus, mais n’en est pas moins pertinent : le barman Bart Miedeksza a peut-être sorti la meilleure analogie qui soit pour parler de glace pure / translucide. Je cite : « C’est comme le bassiste de ton cocktail : elle est rarement remarquée, mais elle permet de garder tout le groupe raccord » 👌

PS : ça marche aussi avec les bitters évidemment 😇

📢 Publicité

Y’a pas à dire, en dehors de France et du cadre Evin, la publicité pour les spiritueux, c’est pas la même ambiance. Deux exemples récents :

  • Maker’s Mark a produit un véritable talk-show avec Randall Park : The Show Next Door. L’acteur y plaisante entre autres sur le fait commander des whiskies « neat rocks » 😁 et mène des interviews avec d’autres artistes tels que le musicien Jason Mraz, ou les comédiens Tony Hale (Arrested Development), Mark Duplass (Togetherness) et consorts
Randall Park x Jason Mraz x Maker’s Mark
Malpaso Pisco en mode films d’animations

🎛️ Geekeries

Avis aux producteurs : iStill a partagé une technique pour purifier plus efficacement ses têtes et queues de distillation (et pourquoi pas en faire de l’alcool neutre / vodka). Dans les grandes lignes : diluer ses têtes et queues autour de 30% vol., y ajouter du sodium hydroxyde (0,4g par litre de T/Q à 30% vol.) puis distiller (en écartant encore des têtes et queues pour ne garder que le coeur bien entendu).

Je n’ai pas l’occasion de tester, mais si l’un d’entre vous le fait, vos retours d’expériences m’intéressent fortement !

Côté #alambicporn sinon, la Distillerie Noroi (Québec) a publié une vidéo planante de présentation de son alambic en verre, lequel permet une distillation à froid à des températures négatives (ébullition à -4°C !).

L’alambic en verre de la Distillerie Noroi (Québec)

🎙️ Podcasts

Je n’ai malheureusement pas écouté autant de podcasts que je l’aurai souhaité ces derniers temps – à défaut, j’en ai fait un comme évoqué plus tôt 📻 – mais à toutes fins utiles, je vous partage quelques-uns des épisodes qui sont sur ma playlist estivale :

📖 Livres

Un nouveau livre dédié au whisky japonais arrivera le 28 septembre prochain : Whisky Japonais – La Voie de l’Excellence* (par Brian Ashcraft, dont j’avais pu précédemment déjà apprécier l’édition anglaise)

Côté amaro, je guette avec intérêt The Big Book of Amaro* (par Matteo Zed, bar manager du bar The Court à Rome) dont la parution est prévue quelques jours avant, le 24 septembre.

Et encore avant cela, un intriguant Everything You Need to Know About Whisky (But are too afraid to ask)* (par l’historien Nicholas Morgan) fera son apparition le 16 septembre.

The Big Book of Amaro ; Whisky Japonais ; Everything You Need To Know About Whisky

🌵 Agave toulousaine

Si vous êtes branché agave et situé dans le Sud-Ouest, une association toulousaine des amateurs de mezcal et distillats d’agaves est en train de se monter : L’Amicale du Mezcal.

Lebron, Eva, George, Kendall, Dwayne et les autres en sont bien évidemment 😎

🎟️ Salon

Le Bar Convent Berlin (BCB) sera de retour en édition physique du 11 au 13 octobre prochain au Parc des expositions de Berlin. La billetterie est ouverte depuis jeudi dernier.

Bar Convent Berlin (2019)

👷 Jobs

Maison Villevert recrute un Distillateur / Coordinateur de production (H/F).

Pernod Ricard recherche un(e) Senior Brand Manager pour Havana Club.

Si vous aussi avez des postes à mettre en avant, faites-moi signe 🙂

⛔ Prévention

Enfin, pour conclure en beauté, je suis tombé sur une nouvelle campagne RSE de Pernod Ricard intitulée Responsible Party. Le message principal : « Drink More… Water ». Pour rester hydraté. Pour mieux éliminer l’alcool. Bref, pour mieux se souvenir de sa soirée. Et ne pas finir minable tant qu’à faire.

Drink More. Water.

C’est tout pour cette semaine. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous pensez que ça peut intéresser d’autres personnes dans votre entourage, n’hésitez surtout pas à soutenir le projet en partageant tout ça sur vos réseaux ! 🙂

Et si ça n’est pas déjà fait, à vous abonner (c’est gratuit) pour recevoir les prochains numéros en avant-première.

Je me tiens pour ma part à disposition si vous avez la moindre question, remarque ou info à partager. Et de même, si vous recrutez, RDV sur distiljobs.fr pour ajouter vos annonces.

*Il s’agit d’un lien affilié. Vous pouvez passer par celui-ci pour vos achats. C’est sans surcoût de votre côté, mais ça peut payer quelques cafés du mien quand j’écris cette newsletter 😉 🙏