Tous des Picasso de l’alcool ?

Une fois n’est pas coutume, je vous propose de dĂ©marrer sur une petite citation du co-fondateur du cubisme :

« Learn the rules like a pro, so you can break them like an artist ».

Ceci Ă©tant posĂ©, et maintenant que j’ai l’air particuliĂšrement cultivĂ© 😎, je vous prĂ©sente au menu de la semaine :

Un cĂ©lĂšbre soda en version alcoolisĂ©e, de quoi complexifier mon puzzle (et peut-ĂȘtre le vĂŽtre ?) quand il s’agit de dĂ©finir des spiritueux, des tikis de l’espace, des memes (c’est l’Ă©tĂ©, je me lĂąche), du spiritourisme sans pantalon, des pintes pas chĂšres, un calendrier de la rentrĂ©e toujours plus chargĂ©, et des chiffres sur la consommation d’alcool en Europe.

Bref, je n’en dis pas davantage et vous laisse dĂ©couvrir tout ça ci-dessous 😃

💡 Vous aimez ce contenu ? N’hĂ©sitez pas Ă  faire suivre cet article Ă  vos contacts ! Et si vous n’ĂȘtes pas encore abonnĂ© Ă  la newsletter, recevez toutes ces infos en avant-premiĂšre en vous inscrivant ICI 💌 (just do it!)

🎧 Nouveau : vous pouvez Ă©galement Ă©couter la version audio de cette newsletter, en cliquant sur le bouton de lecture ci-dessous.

đŸ„ƒ Produits

Comme discutĂ© dans le premier Ă©pisode du Bottlefield Show, cette rubrique est chaque semaine l’occasion pour moi de rĂ©aliser davantage le brouillage qui s’opĂšre au niveau des frontiĂšres entre les catĂ©gories de produits, et leurs producteurs Ă©galement. Entre les brasseurs qui distillent, les distillateurs qui font des cocktails, les bartenders qui font des spiritueux, les alcooliers qui font du sans alcool, ou les gĂ©ants du soft qui passent au hard, il n’est pas toujours Ă©vident de s’y retrouver.

Et de lĂ  Ă  imaginer qu’on saute parfois trop vite la premiĂšre partie de la citation de Picasso en intro de ce mail, il n’y a qu’un pas.

NB : je dis tout ça sans jugement de valeur bien entendu (je plaide coupable moi-mĂȘme). Il s’agit finalement du mĂȘme phĂ©nomĂšne qu’on peut observer de tout temps dans la musique par exemple (mais sans que la DGCCRF ne s’en mĂȘle). Ce qui donne aussi des rĂ©sultats souvent excellents.

(Cela dit, entre nous, j’attends toujours avec impatience que Volvic et tout le consortium « Big Water » 🚰 reconnaissent enfin officiellement que – depuis toutes ces annĂ©es – ils ne nous ont pas vendu de la simple eau minĂ©rale comme ils le prĂ©tendent, mais bien de la super vodka sans-alcool !)

Bref, cette semaine ne sera pas diffĂ©rente, et dans la continuitĂ© des prĂ©cĂ©dentes, voici quelques-unes de mes derniĂšres dĂ©couvertes estivales 🔍

Whisky (et dérivés)

AprĂšs une version Cold Brew et en attendant un certain Lime & Ginger, l’Irish Whiskey Jameson poursuit ses expĂ©rimentations et dĂ©voile l’aromatisĂ© Jameson Orange, inspirĂ© du cocktail classique Old-Fashioned.

Le brasseur Molson Coors part Ă  l’assaut des spiritueux, et du whisky plus prĂ©cisĂ©ment, Ă  compter de septembre avec le lancement de Coors Whiskey Co. et d’un premier whiskey, produit en collaboration avec la Bardstown Bourbon Company.

Quant Ă  la Distillerie Warenghem, elle lance un premier whisky Armorik 16 ans d’Ăąge (576 bouteilles), son plus vieux jamais commercialisĂ©.

Vodka (ou presque)

Tout se transforme ! C’est ce qu’illustre parfaitement Charlevoyou, une eau-de-vie de petit lait produite au QuĂ©bec par la fromagerie Famille Migneron. Le tout Ă  partir du lactosĂ©rum (l’autre nom du petit-lait) issu de ses productions fromagĂšres 🐑

Sinon, aprĂšs son gin, Comte de Grasse lance Vodka 06 (37,5% vol.), une « vodka-rosé » qui n’est a priori ni vraiment une pink vodka, ni un rosĂ© distillĂ© comme on pourrait le croire. Il s’agit en effet d’un spiritueux Ă  base de blĂ© d’hiver français, mĂȘlĂ©e Ă  un mystĂ©rieux procĂ©dĂ© appelĂ© « Active Wine Extraction ».

RTD

Airmail Cocktail (Cognac) a lancĂ© deux nouvelles recettes de cocktails en bouteilles : King’s Rock (Cognac, sirop d’agrumes et absinthe, thĂ© milky oolong et apĂ©ritif de noix) et Jumping Ball (Rhum, sirop artemisia, infusion de lippia dulcis, verjus et Pineau des Charentes).

Mieux que Coca-Cola / Topo Chico ? Le cĂ©lĂšbre soda Mountain Dew aura – en 2022 – sa version « hard » ! PepsiCo s’est en effet associĂ© Ă  Boston Beer afin de produire Hard Mtn Dew, ses dĂ©clinaisons alcoolisĂ©es (5% vol.).

Jack Daniel’s Ă©tend sa gamme de RTD, avec des… seltzers bien entendu ! Sobrement intitulĂ©s Jack Daniel’s Tennessee Seltzers, ils dĂ©barquent dĂšs ce mois d’aoĂ»t (en Australie du moins).

Aussi, quitte Ă  venir concurrencer le marchĂ© de la biĂšre, autant adopter de mĂȘme ses mĂ©thodes de service. C’est justement ce que fait le hard seltzer britannique Long Shot en proposant dĂ©sormais ses boissons en kegs de 30L pour un service Ă  la pression.

Et pour conclure sur ce mĂ©lange des genres gĂ©nĂ©ralisĂ©, je suis Ă©galement tombĂ© sur une certaine Rader, une « biĂšre aromatisĂ©e au gin » venue de Belgique. Du coup, avec Despe, Cubanisto, Skoll, et Adelscott, je crois qu’on a fait le tour ! 😅

A moins que

👔 Rachat

Diageo a annoncĂ© l’acquisition de Casa UM et devient Ă  cette occasion propriĂ©taire de Mezcal UniĂłn.

🛒 E-commerce

Un nouveau site de vente dĂ©diĂ© aux Gins (et leurs fidĂšles compagnons, les Tonics) a Ă©tĂ© lancĂ© : G&T ExpĂ©rience. Signes distinctifs : que des gins français (il y a de quoi faire l’air de rien !), la possibilitĂ© de commander des mignonettes pour pouvoir en goĂ»ter davantage, des fiches produits particuliĂšrement dĂ©taillĂ©es et des photos en 3D des bouteilles, permettant de lire minutieusement chaque Ă©tiquette et contre-Ă©tiquette.

(Parfait pour faire sa veille au passage đŸ€«)

📊 Datas

Eurostat a partagĂ© dĂ©but aoĂ»t des datas sur les habitudes de consommations d’alcool en Europe. On peut y voir que 26,2% des EuropĂ©ens n’ont pas bu d’alcool du tout en 2019, mais aussi que 37,2% en boivent au moins chaque semaine, dont 8,4% chaque jour. Au Portugal, ce chiffre atteint mĂȘme 20,7% de la population qui boit de l’alcool quotidiennement, devant l’Espagne (13%) et l’Italie (12,1%).

CĂŽtĂ© binge drinking (au moins un Ă©pisode de consommation de 60g d’alcool pur ou plus dans le mois), cela concerne 21% des Français.

Dans un registre moins sĂ©rieux sinon, si le prix de l’alcool est un facteur pour le choix de votre prochaine destination de vacances, le site Money.co.uk a dressĂ© la liste des villes oĂč les pintes de biĂšre sont les moins chĂšres đŸ»

⚗ Productions XXL

Je vous avais montrĂ© rĂ©cemment les coulisses de la construction d’un chai XXL du cĂŽtĂ© de Buffalo Trace. Tout cela s’inscrit dans un plan plus global d’expansion de la distillerie de $1,2 milliard (yep, on parle en milliard ici) avec un nouvel alambic, des fermenteurs additionnels, et j’en passe.

En France, l’Organisation Économique du Cognac (ORECO), qui compte dans ses chais 1,5 million d’hectolitres de Cognac, investit pour sa part 15 Ă  20 millions d’euros par an dans l’accroissement de ses volumes de stocks. Elle prĂ©voit ainsi notamment de construire 16 nouveaux entrepĂŽts afin de gagner 800 000 hl de stockage supplĂ©mentaire.

🎒 Spiritourisme (depuis le canapĂ©)

Envie de dĂ©couvrir une malterie tout en restant confortablement assis ? C’est possible grĂące Ă  un vlog de l’agriculteur / youtubeur Gael Blard chez A Vos Malts (Auvergne-RhĂŽne-Alpes), laquelle malte notamment du seigle Ă  façon pour le Domaine des Hautes Glaces.

CĂŽtĂ© distilleries, Australian Bartender Magazine a organisĂ© une visite virtuelle complĂšte de plus d’une heure dans chaque recoin de The Balvenie. Et c’est littĂ©ralement comme si on y Ă©tait, mais sans avoir Ă  mettre un pantalon ou Ă  sortir son pass sanitaire.

Quant au Bar de l’Ours, il s’est rendu (habillĂ©) en Lorraine chez Rozelieures afin de nous en montrer les coulisses en compagnie de son ambassadeur Jonas Vallat (habillĂ© aussi).

📅 Agenda

A défaut de salon complet, Cocktails Spirits Paris organisera son Bar des Innovations 2021 chez Drinks & Co (Paris) du 6 au 11 septembre (12h à 18h). Au menu, une grosse centaine de nouveautés en dégustation.

CĂŽtĂ© province, le Lyon Cocktail Tour aura lieu du 7 au 11 septembre prochain. Il sera ensuite suivi du Montpellier Cocktail Tour du 21 au 25 septembre, avant des dates Ă  Bordeaux, Toulouse et Marseille entre octobre et novembre. La liste des bars participants et les pass (gratuits) afin de bĂ©nĂ©ficier de tarifs rĂ©duits sont dispos sur le site de l’Ă©vĂšnement.

Au niveau international sinon, la Negroni Week, ce sera du 13 au 19 septembre. Suivie par la Bee’s Knees Week du 24/09 au 3/10.

Et comme prĂ©vu, le calendrier des Ă©vĂšnements de Tales of the Cocktail 2021 (19-23 septembre) est en ligne (il faut cliquer sur « View the full Tales of the Cocktail 2021 Agenda » sur cette page pour l’afficher, puis on peut filtrer les Ă©vĂšnements pour ne garder que ceux qui se dĂ©roulent en ligne par exemple).

Face Ă  cette rentrĂ©e ultra-chargĂ©e, j’en profite d’ailleurs pour lancer un agenda partagĂ© oĂč je compile tous ces Ă©vĂšnements en un mĂȘme endroit. Vous pouvez Ă©videmment vous y abonner ou l’ajouter Ă  votre appli calendrier favorite pour plus de confort d’utilisation đŸ—“ïž (fichier .ics fourni)

🏅 Awards

Dans le monde des spiritueux, contrairement aux Jeux Olympiques, pas une semaine ne semble passer sans une nouvelle liste de médaillés. Mais ça vaut quoi au final ?

A regarder les rĂ©centes annonces de gagnants sur les World Whisky Masters 2021 ou les American Whiskey Masters 2021 par exemple, on a parfois plus l’impression de feuilleter le catalogue dĂ©taillĂ© d’un grossiste, avec chaque rĂ©fĂ©rence dispo pour chaque marque, que de vĂ©ritables distinctions… Qu’en dites-vous ?

CĂŽtĂ© bar, j’en parlais derniĂšrement, les World’s 50 Best Bars reviennent le 7 dĂ©cembre et, petite info bonus cette semaine, l’Ă©vĂšnement lancera pour l’occasion un nouveau prix : celui du Best Cocktail Menu.

Si cette manifestation vous conduit Ă©galement Ă  vous demander « C’est quoi au juste, le ‘meilleur bar’ ? », voici une dĂ©finition Ă  laquelle j’adhĂšre parfaitement (via @cocktailman) et qu’on pourrait certainement adapter aux spiritueux.

đŸ· Ouverture

En parlant de tout ça, voici un futur primĂ© potentiel pour 2022. Shingo Gokan (Angel’s Share, New York, Speak Low, Shanghai, …) va en effet ouvrir un nouveau bar Ă  cocktails Ă  base de vins (!), Ă  Tokyo (dans le quartier de Shibuya). Son nom : Swirl, et pour cause puisque les cocktails seront rĂ©alisĂ©s sans matĂ©riel de bar, mais directement en faisant « tourbillonner » les ingrĂ©dients dans des dĂ©canteurs.

đŸč Optimisation des menus

Si on parle de menus, non pas pour leur crĂ©ativitĂ©, mais de maniĂšre plus basique pour leur capacitĂ© Ă  gĂ©nĂ©rer des commandes, je suis tombĂ© sur une sĂ©rie d’astuces pour amĂ©liorer ses ventes, simplement en revoyant la façon d’y agencer ses plats ou cocktails.

Rien de rĂ©volutionnaire, mais si besoin d’une petite piqĂ»re de rappel ou d’un retour aux fondamentaux, on y trouve entre autres exemples :

  • Ne pas indiquer le symbole € Ă  cĂŽtĂ© de ses prix
  • Commencer par les items les plus chers plutĂŽt que l’inverse fonctionne mieux apparemment
  • Jouer sur les couleurs selon ce que l’on souhaite communiquer (rouge pour signaler l’urgence, orange pour stimuler l’appĂ©tit, bleu pour communiquer une dimension rafraĂźchissante, vert pour son association Ă  des ingrĂ©dients sains, etc.)
  • Valoriser le coin supĂ©rieur droit du menu, qui serait selon des Ă©tudes de eye-tracking le premier endroit oĂč les consommateurs posent leur yeux
  • Utiliser des cadres, images, … pour attirer l’attention

📖 Lecture

Plus long qu’un menu, le numĂ©ro d’Ă©tĂ© du magazine Artisan Spirit est disponible en ligne. Et comme pour illustrer le phĂ©nomĂšne Baader-Meinhof, que vois-je encore ? Une question hautement lĂ©gitime sur la couverture : « Is there poop in your glass? »DĂ©cidĂ©ment ! đŸ’©

Probablement plus raffinĂ©, le livre The Japanese Art of the Cocktail* de Masahiro Urushido (Katana Kitten, New York) devrait lui arriver dans l’hexagone le 28 aoĂ»t.

đŸŽ™ïž Podcasts

Erick Castro accueillait la semaine derniĂšre dans son podcast Bartender at Large, l’auteur du magazine Wired Adam Rogers (cf. Proof: The Science of Booze*). Ils y discutent de l’origine de l’alcool, notre perception du goĂ»t selon le contexte, l’ambiance, les couleurs, etc.

🚀 Job

Enfin, la conquĂȘte de l’espace, Mars et cie, c’est bien sympa, mais Elon Musk n’en perd pas de vue l’essentiel. Space X recrute en effet un « Spaceport Mixologist » pour le bar Ă  tikis de sa base spatiale au Texas. Avis aux candidat(e)s, c’est trĂšs sĂ©rieux đŸ‘©â€đŸš€

C’est tout pour cette semaine. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous pensez que ça peut intĂ©resser d’autres personnes dans votre entourage, n’hĂ©sitez surtout pas Ă  soutenir le projet en partageant tout ça sur vos rĂ©seaux ! 🙂

Et si ça n’est pas dĂ©jĂ  fait, Ă  vous abonner ci-dessous (c’est gratuit) afin de ne rien rater, et recevoir les prochaines Ă©ditions en avant-premiĂšre, chaque mercredi directement dans votre boĂźte mail :

Je me tiens pour ma part Ă  disposition si vous avez la moindre question, remarque ou info Ă  partager.

*Il s’agit d’un lien affiliĂ©. Vous pouvez passer par celui-ci pour vos achats. C’est sans surcoĂ»t de votre cĂŽtĂ©, mais ça peut payer quelques cafĂ©s du mien quand j’Ă©cris cette newsletter 🙏