Le hard seltzer préféré des dentistes ?

Au menu de cette 40e édition : des cocktails en capsules, des hard seltzers moqués dans le SNL, du whisky vieilli en fût de café, des NFT, des données sur le pouvoir de prescription des bars ou la stigmatisation des non-buveurs, des spiritueux en vrac, la relation passionnée entre Barney Stinson et le negroni, une nouvelle compétition cocktails, et j’en passe.

Alors, posez-vous confortablement, et bonne lecture !

💡 Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter et souhaitez recevoir ces actualités en avant-première : RDV ICI 💌 (c’est gratuit !)

🔥 United States of Hard Seltzer

Qu’on se le dise, les hard seltzers ne se consomment pas qu’en off-trade. Aux US en tous cas, d’après l’IWSR, ces derniers sont entrés dans le top 10 des boissons les plus populaires sur les menus des bars depuis leurs réouvertures. Et ça n’était pas une mince affaire dans la mesure où ils en étaient totalement absents avant la pandémie.

On comprend ainsi encore mieux que tous les groupes s’y mettent. Si bien d’ailleurs que le Saturday Night Live y a consacré un sketch le week-end dernier, montrant que littéralement tout le monde a sa marque de hard seltzer désormais, y compris votre magasin de vêtements, votre opérateur téléphonique, votre garagiste ou même votre dentiste 👨‍⚕️😆  

Please Don’t Destroy – Hard Seltzer

Du coup, qui est selon vous le challenger numéro 1 de la bière pour les années à venir (aux US toujours) ? A en juger par le graphique ci-dessous, « la question elle est vite répondue ». Ou du moins, les autres catégories restant assez stables au fil des ans (même si la tendance semble légèrement haussière pour les spis), difficile de ne pas voir une corrélation crédible entre baisse de la consommation de bière (qui reste au top malgré tout) et croissance de celle des RTD dans les mois et années futurs. 

🥃 Produits

C’est bientôt la saison des pulls moches. Glenmorangie en profite pour sortir ce 20 octobre son édition « A Tale of Winter » (pas moche pour le coup), une proposition hivernale du fameux Scotch whisky de Bill Lumdsen, à savoir un single malt de 13 ans d’âge fini dans d’anciens fûts de vin Marsala. 

Glenmorangie A Tale of Winter

Dans un autre style, et sans doute parce que sa bouteille n’était pas déjà très jolie, Suntory Whisky lance en ce moment une série limitée de son flacon Hibiki Japanese Harmony

Hibiki Japanese Harmony 2021

Ninkasi étoffe lui sa gamme de whiskies et lance le mois prochain 3 nouvelles éditions limitées. Un « Small batch 2021 » (passé en fût de Cognac et fini en fûts de Gamay), ainsi que son « single cask 23 » (affiné dans un fût ayant contenu du Morgon) et son « single cask 22 » (passé par un fût ayant contenu du Rasteau). 

Ninkasi Whiskies

Teeling s’essaie pour sa part au finish en fût de Pineau des Charentes avec le petit dernier (le #4) de sa série Renaissance.

Tandis que la Distillerie Castan (Whisky Vilanova) et les Cafés de Mélodie (Albi) se sont associés pour proposer un café séché en fût de whisky tourbé d’une part, et un whisky single malt vieilli dans les fûts utilisés au vieillissement du café d’autre part. Le premier est d’ores et déjà dispo, et le second est prévu pour bientôt. A suivre ! 

Les Cafés de Mélodie x Distillerie Castan

Pour rester dans le café encore, une marque a bien l’intention de récupérer les aficionados orphelins suite à l’annonce de l’arrêt de la liqueur Patrón XO Café. La tequila Vivir a ainsi lancé sa propre version : Vivir Café VS

Vivir Café VS

Et pour revenir au whisky un peu, Adriatico a sorti une édition limitée de 900 bouteilles de son amaretto en mode « bourbon finish » (ie. 8 mois en fût de Heaven Hill).

Côté rhum, Trois Rivières présente pour les fêtes de fin d’année la quatrième édition de son Triple Millésime, avec cette année du 2001, 2005 et 2011 dedans. 

Trois Rivières Triple Millésime

Et Bacardi a dévoilé (en travel retail) des cocktails en format « Twistails » (oui, ça fait beaucoup de -tails d’affilés), à savoir des capsules qu’il suffit de mélanger avec de l’eau et des glaçons dans un shaker conçu pour. What else?

Bacardi Twistails

Côté RTD, Belvedere (Moët Hennessy) se lance à son tour dans le jeu, en Australie du moins, avec une série de 3 vodkas sodas certifiées bio et sans sucre. On notera au passage que la marque n’a visiblement pas choisi de surfer sur la tendance « hard seltzer » (le terme n’apparait nulle part) alors que factuellement c’est pareil, non ?

Encore en Australie, et en Nouvelle Zélande (forcément, chez eux c’est l’été qui arrive), Jameson sort son drink signature « Ginger & Lime » en version prêt à boire.  

Jameson Soda Ginger & Lime

Outre-Manche, le bar londonien Heads + Tails étend sa portée et dévoile un range de 9 cocktails RTD en formats 10cl et 50cl, vendus exclusivement sur son site internet.

L’occasion de rappeler que si vous connaissez (ou cherchez) des bars français qui se lancent aussi dans ce genre d’offres, le site missioncocktail.fr est toujours là à votre disposition 🙂  

Heads + Tails en mode RTD

Pour ceux qui souhaitent mettre la main à la pâte sinon, Le Tant Attendu propose des kits cocktails (avec ou sans alcool), ainsi que des ateliers dédiés. Le tout s’accompagne d’une campagne de financement participatif sur Ulule

Le Tant Attendu

Et enfin, côté sans-alcool, Fluère y va à son tour de son alternative 0% aux célèbres eaux-de-vie d’agave.  

Fluère Agave

👔 Business

Avec une hausse des revenus à +30% sur les 9 premiers mois de 2021 par rapport à la même période en 2020 (et +10% par rapport à 2019), les vins et spiritueux se portent bien chez LVMH.

Glenfiddich (William Grant & Sons) succombe lui à la folie des NFT et annonce un partenariat avec la marketplace dédiée aux spiritueux de luxe BlockBar. Ils commercialiseront ensemble 15 NFTs correspondants à des bouteilles d’un single malt de 43 ans d’âge, fini en fût d’Armagnac. 

Glenfiddich X Blockbar

La Fabrique Alcool (Île-de-France) a lancé sa boutique en ligne

La boutique de La Fabrique à Alcool

Et l’agence L’Assemblage a ouvert un Tiers-Lieu dédié aux professionnels des vins et spiritueux à Cognac.

📊 Datas

France

D’après un sondage YouGov daté de septembre auprès de 1001 personnes majeures, c’est le vin qui reste numéro un à l’apéritif (pour 41% des personnes qui consomment de l’alcool), devant la bière (pour 36%) et les spiritueux (28%).

Une petite nuance néanmoins, si on se concentre sur la tranche des 25-44 ans, c’est comme aux Etats-Unis la bière qui mène les débats, tandis que les spiritueux arrivent seconds chez les 55 ans et plus.

Et niveau géographique enfin, c’est dans le Sud-Ouest qu’on apprécie le plus les spiritueux apparemment, et en région parisienne que les cocktails ont le plus la cote.

USA

Une fois n’est pas coutume, voici quelques datas NielsenIQ sur les No/Low :

Sinon, si besoin de chiffrer le rôle prescripteur des bars et restaurants dans les choix de consommations, une récente étude CGA indique que :

  • Seuls 36% des personnes sondées savent exactement ce qu’elles comptent boire avant d’entrer dans un lieu,
  • 76% se disent prêtes à accepter une suggestion du serveur,
  • 42% testent de nouvelles boissons au cours de leurs sorties, et
  • Une personne sur deux dit que ces expériences les ont conduites à un achat ultérieur en magasin

Australie

D’après une étude DrinkWise, près de 6 jeunes sur 10 âgés de 18 à 24 ans souhaitent réduire leur consommation d’alcool. Aussi, les options zéro, low ou « mid-strength » ont aidé 32% des consommateurs à réduire leur consommation d’alcool.

L’étude révèle néanmoins aussi qu’une forme de stigmatisation des non-buveurs existe, et ce sont ainsi 35% des 18-44 ans qui admettent cacher qu’ils ne boivent pas d’alcool ou choisissent des options low ABV.

🧃 Packaging

Giffard a mis à jour le design de 17 de ses parfums de crèmes de fruits.

Le gin Plymouth (Pernod Ricard) a lui dévoilé une nouvelle bouteille plus eco-friendly. Cette dernière contient 15% de verre en moins, une étiquette en papier, et plus aucun plastique à usage unique (ie. le bouchon est en PET recyclable). 

Plymouth Gin

Et pour les adeptes du zéro déchet, un caviste toulousain (Mr Pépin) a fabriqué ses propres meubles sur-mesure distributeurs de spiritueux en vrac, dont un gin bio, un Armagnac et un whisky français qu’il se procure auprès d’artisans locaux 👌 

Les spiritueux en vrac chez Mr Pépin à Toulouse (© photo : Maxime Sacré)

⚖️ Légal

Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) peut s’en féliciter : le 2 septembre dernier et pour la première fois, un tribunal chinois a statué en sa faveur dans une affaire de contrefaçon impliquant 10 000 bouteilles de faux cognacs.

Côté bars, le projet de loi de finances de 2022 a entériné la défiscalisation du pourboire. L’UMIH regrette cependant que l’amendement voté prévoit un plafonnement du montant exonéré et une limite dans le temps (2022 et 2023).

Au Mexique, l’Etat de Sinaloa a été intégré à la Dénomination d’Origine du Mezcal. C’est le 10e a en faire partie.

Et en Irlande, les propositions d’amendements aux règles de l’Irish Whiskey pourraient une fois de plus affecter Proper No. Twelve, le whiskey de Conor McGregor. Ce dernier, qui devait s’appeler Notorious à la base, pourrait ainsi avoir à changer de nom encore une fois. L’Irish Whiskey Association (IWA) souhaite en effet que les étiquettes et autres supports de communication des whiskies irlandais ne contiennent aucun chiffre si ces derniers pouvaient prêter à confusion sur l’âge du whiskey en question. Aussi, à moins que le jus de Proper No. Twelve n’ait 12 ans (il en a 4 en l’occurrence), ça risque de poser souci… 

Proper Twelve Whiskey

⛔ Prévention

Amaro Montenegro a noué un partenariat avec le constructeur moto Ducati Corse. Ils souhaitent par là alerter sur les risques de l’alcool au volant à travers une campagne intitulée « Don’t Drink and Ride »

Amaro Montenegro x Ducati Corse

Moins glorieux par contre, on apprend que la loi interdisant la vente d’alcool aux mineurs ne serait pas respectée, et ce dans 9 cas sur 10 selon l’association Addictions France. Concrètement, sur 384 supérettes, supermarchés et hypermarchés testés en Loire-Atlantique et dans le Finistère en octobre 2020 et mars 2021, « seuls 28 ont refusé la vente d’alcool » aux mineurs participants, et ce quand bien même leur âge était connu.

🖼️ Portraits

Le Berry Républicain a mis la lumière sur Thomas Mousseau et sa reconversion à 35 ans (en 2010) d’ingénieur au Ministère de l’Agriculture à producteur de bières et whiskies dans sa brasserie-distillerie Ouche Nanon

Thomas Mousseau @ Ouche Nanon

Et dans un récent article du Figaro, Aymeric Roborel de Climens présente son parcours et son travail d’affineur de whisky. Jusque-là spécialisé dans les fûts de vins français, on y apprend au passage qu’il va probablement élargir sa gamme à « des barriques venues de vignobles d’autres pays ». Pour aller plus loin, il a également fait une apparition dans l’émission « Parole d’Entrepreneur » sur la radio RCF. 

Aymeric Roborel de Climens

🍹 Bar business vs Covid-19

980. C’est le nombre de fermetures qu’a connu le secteur de l’hospitalité en Grande-Bretagne entre juillet et septembre 2021, soit une moyenne de 16 par jour.

Du coup, Iain McPherson (Panda & Sons, Edimbourg) pose la question : est-il encore profitable d’ouvrir un bar ? En bref, sans doute, mais il faut aussi penser à se diversifier (e.g. en offrant des services de bar à domicile, en développant sa marque de spiritueux, en vendant des bouteilles en ligne, mais aussi en explorant et en investissant dans d’autres secteurs histoire de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier).

🤵 Legen…dary

Fidèle lecteur de DistilNews (je suppose), Neil Patrick Harris (aka Barney Stinson) lance lui aussi une newsletter, Wondercade, dans laquelle il prévoit d’évoquer des sujets food, boissons, design, … Mieux, dans un premier extrait mis en ligne, il parle ni plus ni moins de negroni(s), son cocktail favori, et de ses déclinaisons (e.g. le white negroni notamment, ou encore une version avec du mezcal) 👌  

Neil Patrick Harris lance Wondercade

🎙️ Podcasts

Super-Potion a donné cette semaine la parole à Sébastien Lallour, responsable marketing de Dugas. Il y présente sa vision de la distribution en France, avec notamment la place importante des cavistes sur notre marché, son rôle de « constructeur de marques », sa plateforme web, etc.

Et pour le nouvel épisode du Bottlefield Show, mois d’octobre oblige, on s’est laissé allé à quelques digressions autour du Sober October, de l’ambivalence (et le génie ?) des produits phares et de leurs déclinaisons 0.0% (ou low ABV), des campagnes de modération initiées par les alcooliers eux-mêmes, des marques alibis et de Loi Evin…  

The Bottlefield Show S01E06

📖 Lectures

Le numéro d’automne de la revue Artisan Spirit est disponible et consultable gratuitement en ligne.  

Artisan Spirit Fall 2021

Ciprian Zsraga, un ancien de l’American Bar du Savoy et de l’Artesian, a publié un livre de cocktails : The Lucky Drinker Cocktail Book**. 

The Lucky Drinker par Ciprian Zsraga

Et Anne Sophie Bigot, aka The Whisky Lady, publiera ce 27 octobre son nouveau livre : 40° et plus** aux éditions Larousse. 

40° et plus par Anne Sophie Bigot

🏆 Compétition

Pour ses 20 ans, Maison Villevert va lancer sa première compétition nationale de cocktails : le Villevert On Stage.  

Villevert on Stage

🎟️ Salons

Si vous ne faisiez pas partie des 7700 visiteurs ou 210 exposants présents lors du salon Liquid Passion en début de mois à Paris, une petite session de rattrapage virtuelle est possible. J’ai publié les nombreuses photos d’Eric Perez ainsi que quelques chiffres sur l’évènement sur distilzine.fr. Pour la suite sinon, les premières dates 2022 ont été annoncées : les 27 et 28 mars pour Planète Bière, et les 2, 3 et 4 avril pour le Rhum Fest Paris

Paris Cocktail Festival 2021

Outre-Rhin, le Bar Convent Berlin (BCB) 2021 se terminait lui la semaine dernière après avoir vu passer devant ses 210 exposants quelques 8000 visiteurs de 58 pays différents. Les dates de la prochaine édition sont également d’ores et déjà connues : ce sera du 10 au 12 octobre 2022. Aussi, on apprend que, outre ses déclinaisons brooklynoise ou encore brésilienne, le bar show prévoit également de lancer une version asiatique, à Singapour.

Et enfin, si vous n’osiez en rêver, ils l’ont quand même fait : le Seltzerland, un salon dédié aux hard seltzers aura lieu à Las Vegas dès ce week-end, puis à Miami le 6 novembre prochain. 

Seltzerland

👷 Jobs

La Distillerie la Salamandre (24) cherche un Opérateur de production / distillation en CDI.

Distillerie de Paris (75) est en quête d’un(e) Assistant(e) de Production en alternance.

William Grant & Sons France recrute pour un stage de 6 mois un(e) Assitant(e) Chef de Produits pour janvier 2022 au sein de son pôle Liqueurs Modernes (Passoã, Pisang Ambon) et Whisky (The Famous Grouse).

Et le BNIC recherche un(e) Responsable Communication pour un CDD de 6 mois. 

C’est tout pour cette semaine. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous pensez que ça peut intéresser d’autres personnes dans votre entourage, n’hésitez surtout pas à soutenir le projet en partageant tout ça sur vos réseaux ! 🙂

Et si ça n’est pas déjà fait, à vous abonner (c’est gratuit) pour recevoir les prochains numéros en avant-première.

Je me tiens pour ma part à disposition si vous avez la moindre question, remarque ou info à partager.

**Lien affilié