Peut-on confiner la part des anges ?

🏦 Côté business

Erratum : je vous annonçais la semaine passée une levée de €35 millions pour la déesse Ninkasi, il fallait évidemment lire €3,5 millions d’euros (de l’importance des virgules ! 🙃).

Ninkasi

J’en profite au passage pour relayer que la distillerie lyonnaise a embouteillé ces derniers jours son premier whisky permanent : un single malt vieilli en fût de chardonnay.

Et pour les audiophiles, ses ambassadrices Lysanne Desroches et Lilya Sekkal interviennent justement sur ce sujet (et d’autres) dans le nouvel épisode du podcast Super-Potion publié hier.

💡 Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter et souhaitez recevoir ces actualités en avant-première : RDV ICI 💌 (c’est gratuit !)

🥃 Côté produits

Rhum

Les Rhums de Ced’ ont dévoilé un nouveau Ti arrangé de Ced’ : un Ananas / Caramel beurre salé à base de rhum agricole vieilli en fûts de whisky (Rozelieures)

Gin

La Normandie, ce sont évidemment des pommes, mais aussi des poires. Le nouveau gin de Christian Drouin, appelé Pira, va justement dans ce sens 🍐

Le gin japonais Ki No Bi rejoint le portefeuille de marques de Pernod Ricard.

La jeune Maison Dutier a lancé un nouveau gin dans l’air du temps : bio, français, et aromatisé au chanvre, mais sans ses effets kiss cool (ie. sans THC ni même CBD). Son nom : Newlands.

RTD

Des cocktails (negroni, tommy’s, gimlet, boulevardier etc) au format lettre, c’est possible ? Oui oui bien sûr. C’est italien et ça s’appelle NIO 💌

NIO, les cocktails au format lettre

La marque de gin No.3 a pour sa part lancé un Vesper Martini (gin, vodka, vermouth) prêt à boire en bouteille, en collaboration avec le bartender Alessandro Palazzi. Le flacon est d’ailleurs doté d’un QR code menant à des conseils de dégustation 🤵

Beefeater continue de se décliner à toutes les sauces. Dernière en date : trois nouvelles références de RTD en cannettes, à savoir un Gin & Tonic classique, un Pink Strawberry Gin & Tonic et un Blood Orange & Tonic. Le tout à 4,9% vol.

Même chose chez son concurrent Bombay Sapphire, avec deux Gin & Tonic (6,5% vol) en cannettes, dont un light. Cerise sur le gâteau, le célèbre scientifique Bill Nye nous explique pourquoi ces deux ingrédients font si bien la paire. Et pour la garniture, si vous avez la main verte, vous pouvez jeter votre dévolu sur ce petit « Giny Garden » de la marque également 🌱

Côté sans alcool, Strykk suit aussi le trend RTD avec notamment un faux rhum & cola (aka « not r*m & cola »), toujours aussi tendancieux.

Seltzers 🙈

Pernod Ricard révèle à son tour sa hard-seltzer : Bewiz. Trois parfums sont disponibles pour ce lancement, et l’ensemble titre à 4,5% vol.

Bewiz Hard Seltzer

Je pensais sinon avoir fait le tour des seltzers et cie. Mais c’était sans compter les « wine seltzers », sorte de vin peu alcoolisé (6,5% vol. pour la marque Café de Paris) et évidemment pétillant 🍷

Whiskey

J’ignorais qu’il existait du whisky casher. Mais ça, c’était avant. Buffalo Trace en propose d’ailleurs une nouvelle gamme.

Divers

Enfin, un nouveau hors catégorie commence à se distribuer en GMS en France : ABSOLUT Juice, soit un mix vodka / jus de fruits à 35% vol. décliné en deux références : pomme, et fraise.

ABSOLUT Juice

🌵 Côté tequila et people

Business Insider s’est posé la question de savoir pourquoi les stars lancent toutes leur marque de tequila. Spoiler : pour l’amour de l’agave l’argent, what else?

Dans le même temps, The Spirits Business s’est demandé si elles allaient réussir. Spoiler encore : certainement, mais il n’y aura pas forcément de la place pour tout le monde.

📺 Côté médias

La Tonnellerie Taransaud était à l’honneur dans l’émission La Quotidienne (France 5). Un sujet très intéressant de plus de 4 minutes qui nous offre un joli aperçu du métier de tonnelier et de sa filière. A défaut de pouvoir visiter un tel site en personne, c’est définitivement à voir.

Tonnellerie Taransaud

Le Figaro a lancé une série de vidéos intitulées La Minute Spiritueuse, « un rendez-vous à 40 degrés » qui nous permet, entre autres, d’en apprendre davantage sur le rhum Eminente, d’enfin savoir comment se prononce le cognac « Hine« , ou encore si Glenfiddich se déguste à la paille avec son ambassadeur Jérôme Kaftandjian, … Bref, c’est assez rythmé (façon Brut) et pas totalement sérieux malgré le cadre impressionnant du bar de l’Hôtel Meurice 👌

📹 Côté publicité

Doort, une hard seltzer bordelaise (via Mira), a réalisée un petit spot tout frais pour ses produits.

Doort Hard Seltzer

Aussi, si vous êtes curieux de savoir comment ce genre de pub pour boissons est réalisé, le vidéaste Daniel Schiffer a justement mis en ligne sur sa chaîne YouTube les coulisses de tournages très similaires ici et .

Et tant qu’on est dans la vidéo, mais dans un tout autre style, citons aussi la campagne Begin Bold pour Bulldog Gin qui a été publiée tout récemment.

Begin Bold par Bulldog Gin

⚗ Côté prod

Le média singapourien Prestige a interviewé Lars Williams, le co-fondateur de la distillerie Empirical Spirits. Il y décrit son processus créatif, notamment avec :

  • Une approche expérimentale des produits (le quoi) et des techniques (le comment)
  • Une grande ouverture d’esprit sur ce qui est faisable ou non
  • De la patience parfois (2 ans pour développer « The Plum, I Suppose »)
  • Pas mal d’humilité par rapport à ces explorations permanentes (ie. ils s’amusent à dire que 99% de leurs essais sont des échecs)
  • Une liberté totale vis-à-vis des catégories existantes (le résultat prévaut, sans plus se soucier de savoir si le produit obtenu entre dans une case)

Au final, très intéressant et émancipateur, avec notamment un fort accent sur le « why » derrière tout cela (e.g. Pourquoi faisons-nous ce que nous faisons ? Est-ce la seule manière possible ? Pouvons-nous faire mieux ?).

TL;DR : leur motto aurait pu être « Nous, c’est le goût » en somme 😉

Lars Williams (Empirical Spirits) par Arthur Couvat

⚖️ Côté légal

Les Belges sont reconnus pour leurs bières, et naturellement des distilleries y produisent également du whisky. Aussi, la fédération belge des vins et spiritueux, Vinum et Spiritus, songe apparemment à obtenir une indication géographique protégée (IGP) pour défendre ses whiskies.

D’ici là, si vous produisez du whisky hors d’Ecosse, faites trèèèès attention à la manière dont vous le nommez. La Scotch Whisky Association (SWA) n’hésite pas à poursuivre en justice les producteurs étrangers qui placeraient un « glen » de travers ou auraient un nom qui sonne trop écossais à son goût. Exemple tout frais de ce tempérament procédurier : sa bataille contre le Canadien « Macaloney’s Caledonian Distillery« , quand bien même Macaloney est en toute objectivité le nom propre de son propriétaire !

En Grande-Bretagne toujours, le gouvernement voudrait apparemment que les bars mentionnent les calories des boissons qu’ils servent, afin de lutter contre l’obésité. Après une année de galères, les principaux intéressés s’en passeraient bien volontiers.

Au niveau européen enfin, une nouvelle proposition a été faite afin de suspendre pour 6 mois les droits de douane entre Europe et Etats-Unis sur les vins et spiritueux (y compris pour les whiskeys américains, jusqu’ici les cocus de la trêve actuelle de 4 mois).

♻️ Côté écologie

Johnnie Walker a lancé sa campagne de développement durable The Next Steps. Cette dernière vise notamment à ce que, d’ici 2030, 100 % de la production de son whisky soit neutre en carbone, que toutes ses distilleries utilisent des énergies renouvelables et que tous ses emballages soient recyclables, réutilisables ou compostables.

Sur ce point d’ailleurs, les producteurs de plastique PEF (biosourcé et 100% recyclable) pensent que ce dernier pourrait devenir ces prochaines années le standard dans l’industrie alimentaire.

Silent Pool n’attendra pas et lance dès ce 22 avril (Earth Day) une version Frugalpac (ie. à base de papier recyclé) de la bouteille de son nouveau Green Man Woodland Gin.

Silent Pool Green Man Woodland Gin

🛰️ Côté tech

Une inno pour réduire la part des anges ? C’est la promesse de Scotch Bonnet. Le système fonctionne sur les fûts palettisés (ie. debout) et permettrait d’après les premiers tests de sauver en moyenne une douzaine de bouteilles par barrique 😇

Un bonnet anti part des anges ?

🍹 Côté bars

La réouverture des bars (ie. des terrasses) en Angleterre a fait grand bruit, et Boris Johnson y est même allé de sa première pinte post-confinement devant les caméras.

La première pinte de Boris Johnson

Maintenant, qu’en est-il concrètement ? D’après le « Market Recovery Monitor », ce sont 23.2% des établissements qui ont ainsi repris du service le 15 avril dernier, mais donc toujours les 3/4 d’entre eux qui sont restés fermés.

En attendant en France, Animaux Bars lance son nouveau site web. Outre la présentation des 3 bars du groupe, celui-ci fait la part belle à ses activités annexes de consulting et d’évènementiel, et propose également un e-shop avec ses cocktails ainsi que ses produits dérivés 🐻

Si c’est aussi votre cas pour la partie cocktails à emporter ou merch, faites-le-moi savoir en référençant votre établissement en moins de 2 minutes sur le site Mission: Cocktail.

🔢 Côté datas

Rayon Boissons a publié quelques chiffres pour illustrer le succès de Jack Daniel’s en GMS. On y apprend notamment que la marque y détient 7,6% des parts de marché (en volume) et 10,7% (en valeur) sur l’univers whiskies, pour 7,5 millions de litres écoulés et 230 millions d’euros récoltés (toutes cuvées confondues).

🥇 Côté compétitions

D’abord annoncée à Sidney, puis à Madrid, l’édition 2021 du Diageo World Class se fera finalement intégralement en ligne, du 4 au 8 juillet prochain.

L’édition 2022 du World Cocktail Championship de l’International Bartenders Association (IBA) devrait quant-à-elle se tenir à Cuba.

📅 Côté salons

La 2e édition du Rhum Society devrait avoir lieu sur deux week-ends, le premier étant prévu les 12-13 juin prochain, toujours à l’Hotel Monte Cristo / Bar 1802 à Paris. La billetterie sera ouverte à compter du 1er mai.

Rhum Society 2021

C’est tout pour cette semaine. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous pensez que ça peut intéresser d’autres personnes dans votre entourage, n’hésitez surtout pas à soutenir le projet en partageant tout ça sur vos réseaux ! 🙂

Et si ça n’est pas déjà fait, à vous abonner (c’est gratuit) pour recevoir les prochains numéros en avant-première.

Je me tiens pour ma part à disposition si vous avez la moindre question, remarque ou info à partager. Et de même, si vous recrutez, RDV sur distiljobs.fr pour ajouter vos annonces.