Ceci n’est pas un NFT

Au menu cette semaine, je vous propose (entre autres) :

  • 🧃 Des gins et whiskies en canettes de 10cl
  • 🍹 Des spritz plus légers en alcool
  • 🌵 Une rencontre entre Calvados et Tequila
  • 🔥 Une visite de tonnellerie
  • 🤖 Du hard seltzer sur la blockchain Ethereum
  • 🍺 De la bière dans le Metavers
  • 👹 Le gin de la version anglaise de Cauchemar en Cuisine

💡 Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter et souhaitez recevoir ces actualités en avant-première : RDV ICI 💌 (c’est gratuit !)

⛓️ Pixels à boire ?

On démarre avec un gros morceau cette semaine pour ceux qui s’intéressent aux boissons alcoolisées (nous tous a priori) et voudraient creuser davantage (ou juste comprendre) leur association avec tous ces buzzwords que sont la Blockchain, les NFTs, le Metavers et cie.

Alors que Budweiser nous montre des canettes de bière simplement brandées “Beer.eth”, on s’est justement penché dans le dernier épisode du Bottlefield Show sur ce qui se cache derrière ces domaines en .eth et la création de NFT de boissons (en termes de développement durable en particulier).

Ludovic a en effet expérimenté tout ça et c’est fascinant !

Donc si vous voulez devenir millionnaire (NB : résultat non garanti) plus vite qu’en écrivant des newsletters par exemple, ne ratez surtout pas ça !

Si pas rassasié après ce podcast, direction ensuite sur le site de Studio Blackthorns pour un article de 30 minutes de long (!) qui reprend ces éléments et en développe un paquet d’autres, avec même la visite d’une “brasserie” dans le Metavers

Absurde ? Peut-être. Mais vivement que tout ça se consolide en tous cas. Car, au-delà de la spéculation incroyable qui peut s’y dérouler (ou de l’ironie d’une dégustation littéralement virtuelle), ma conviction est intacte : ces technologies vont clairement changer la donne à tous les niveaux. A ne surtout pas rejeter “en bloc” donc 😉

🍻 Les Irlandais boivent moins

D’ailleurs, je ne sais pas si nos amis irlandais sont déjà dans ce métavers mais en tous cas, les résultats sont là : la consommation d’alcool a baissé de 4,7% en Irlande entre 2020 et 2021.

Cette baisse est d’ailleurs encore plus significative si l’on compare depuis 2019 : -9,6% (et même -30% par rapport à son pic de 2001) et, hasard ou pas, la principale catégorie impactée est la bière (-18,3% entre 2019 et 2021).

En revanche, elle ne concerne visiblement pas les spiritueux : ces derniers ont vu pour leur part leur consommation croître de +1,9% sur la période 2019-2021.

🍸 Gin britannique vs COVID-19

Côté Grande-Bretagne plus globalement, je suis aussi tombé sur quelques chiffres concernant l’impact du COVID sur son marché du gin. Ainsi, d’après la Wine and Spirit Trade Association (WSTA), la pandémie aurait causé près de £1 milliard de pertes de revenus pour les distillateurs britanniques de ces eaux-de-vie aromatisées aux baies de genévrier.

Ils sont en effet passés de £2,7 milliards en 2019 à £1,9 milliard en 2020, et ce malgré un report à l’époque de la consommation dans les bars vers l’achat de bouteilles en magasins et en ligne (78 millions de bouteilles vendues en 2020 vs 64 millions en 2019).

Depuis, les choses vont mieux. Fin 2021, ce sont £2,1 milliards de gin qui ont été vendus sur l’année (on et off-trade) en Grande-Bretagne, soit l’équivalent de 80 millions de bouteilles.

👔 Business

Toujours au UK, mais niveau whiskey, s’en est fini des surtaxes de +25% sur les exportations de whiskey américain vers la Grande-Bretagne. A titre indicatif, ces tariffs ont eux coûté aux américains une baisse de 42% de leurs exportations de la catégorie sur la période 2018-2021.

Sur le front Russie / Ukraine ensuite : Carlsberg et Heineken ont tranché ce lundi. Les deux groupes ont annoncé se désengager de Russie et leur volonté d’y céder leurs activités.

Et une autre conséquence de la guerre pointe sinon le bout de son nez : une pénurie d’engrais utiles aux cultures de vignes ou céréales pourrait affecter nombre de producteurs de vins, bières et spiritueux.

Pour le reste :

🥃 Produits

En parlant d’Aperol justement, ce dernier passe de 15% à 12,5% vol. en France pour suivre la tendance des cocktails moins alcoolisés. Rayon Boisson rappelle par ailleurs que la formule originelle (notamment vendue en Italie) titre à 11% vol. et que le passage à 15% à son arrivée France était dû à une volonté de ne pas être taxé comme des prémix.

Citadelle va dévoiler un gin “excentrique” à la fin de la semaine. A suivre donc !

Christian Drouin étoffe sa gamme Expérimental avec un petit nouveau : un calvados de 10 ans d’âge fini en fût de tequila de chez Calle 23, et évidemment en édition limitée (1050 bouteilles disponibles).

The Balvenie a dévoilé 3 nouvelles finitions pour ses whiskies : une en fût de Pineau, une en fût de Madère et une dernière en fût de Pedro Ximenez.

Le rappeur A$AP Rocky lance sa marque de whisky : Mercer + Prince. Il s’agit d’un blend canadien vieilli en fût de bourbon et “influencé” (dixit le communiqué officiel) par le chêne japonais Mizunara. Côté design, la bouteille est plutôt originale puisqu’elle intègre 2 verres.

Et après son hard seltzer Hell’s Seltzer, le chef Gordon Ramsay commercialise lui désormais son propre gin avec la distillerie Eden Mill. Ce Ramsay’s Gin se veut un twist de London Dry classique avec en plus dans sa recette des baies de miel ou encore des algues.

Enfin, Grey Goose se lance dans les cocktails prêts à boire au UK avec Grey Goose Essences Vodka Spritz (4,5% vol. et 79kcal par canette de 25cl).

🔥 Tendance RTD

Fort d’une fiscalité avantageuse notamment, les RTD à base de malt comptent pour 91% de parts de marché en volume aux Etats-Unis. Ceci étant, d’après l’IWSR, ceux à base de spiritueux (comme les Grey Goose ci-dessus) devraient connaître une croissance moyenne de leurs volumes de +33% par an d’ici 2025.

L’explication : une plus grande variété d’arômes envisageables avec les spiritueux, aspect prépondérant dans le succès des RTD (e.g. au regard des possibilités infinies pour les cocktails prêts à boire), et une perception plus qualitative de ce type de produits (e.g. bière < tequila).

🧃 Packaging

Arbikie vient allonger la liste des marques qui s’associent à ecoSPIRITS. Et au passage, les ecoTOTES (4,5L) de ce dernier peuvent désormais aussi servir pour le vin.

En 45x plus petit, Corsair Distillery va elle adopter un format “double shot”, soit des canettes de dégustation de 10cl plutôt que les habituelles mignonnettes.

Et enfin, Wild Turkey a (officiellement) dévoilé un tout nouveau design de sa bouteille de bourbon 101.

🍹 Le bar français

Punch a mis en avant sur son site le bar Le Syndicat (Paris) et son cocktail “Bulle d’Hiver” (ou “Bulle de Printemps” désormais).

Et côté podcast, FINE a donné la parole à Kaled Derouiche, le GOAT du Andy Wahloo (Paris). L’occasion d’en apprendre davantage sur ce discret (et génial) bartender, sa vision du bar et de la scène cocktail française, et son parcours de globe-trotter, de Nancy à Paris en passant par Saint-Tropez, l’Argentine, Londres, Beyrouth, ou encore Grenoble.

🎒 Spiritourisme

Si vous avez aimé les quelques photos de la distillerie Mount Gay partagée la semaine dernière, Jerry Gitany en a publié d’autres de la St Nicholas Abbaye Distillery cette fois-ci (toujours à la Barbade). Pour les amateurs de Holstein rougis par le temps, et de panneaux “no smoking” (la sécurité avant tout, comme on dit !)

En vidéo sinon, Alambic Bourguignon a eu les honneurs du JT de 13h de France 2 (à partir de 25min 45). De quoi sortir de belles images encore du travail de Mathieu Sabbagh avec ses marcs.

Et côté tonnellerie, Le Bar de l’Ours a fait une vidéo à la Tonnellerie de Navarre. Un tour complet de 21 minutes pour visiter tout ça, découvrir ses stocks et son travail de reconditionnement de fûts usagés, la chauffe de barriques neuves (démonstration incluse), etc.

📖 Lectures

Si vous avez un Kindle, j’ai vu passer deux bons plans récemment :

Niveau gratuit, les 76 pages du numéro de Mars / Avril du magazine Craft Spirits sont disponibles en intégralité en ligne.

Et pareil pour l’édition de mars du néo-zélandais The Shout.

🏅 Awards

Le palmarès des World Whisky Awards 2022 a été dévoilé ce 24 mars. Parmi les primés français :

  • Alfred Giraud Heritage (Best French Blended Malt)
  • Armorik Single Malt 10 Ans (Best French Single Malt)

📅 Agenda

Pour rappel : la Journée des Spiritueux Français, c’est ce jeudi 31 mars ! Plus de 270 inscriptions ont été enregistrées, avec notamment bon nombre de whiskies et gins tricolores. #journéespiritueuxfrancais

Et dans la foulée, ce sera au tour du Rhum Fest Paris de faire son retour ce week-end.

👷‍♀️ Jobs

Hysope recrute des Business Developer (H/F) à Paris et Lyon, ainsi qu’un(e) Assistant(e) Administratif – ADV – Comptabilité – RH en Gironde.

Aussi, pour compléter ces annonces sur DistilJobs.fr, j’ai également mis en place une page LinkedIn dédiée afin de relayer toujours plus facilement vos offres d’emplois dans le domaine des spiritueux.

N’hésitez surtout pas à la rejoindre et, surtout, si vous recrutez : à la taguer (ou moi-même) et je me ferai un plaisir de diffuser tout ça !

📃 Les communiqués de la semaine

Enfin, en ce qui concerne les communiqués de presse, vous trouverez cette semaine dans ce dossier dédié :

  • Maison Boinaud se lance dans l’aventure whisky avec Hériose
  • Spirits Valley : retour sur la 1ère édition du Spirits Forum
  • Le distilled dry gin L.N. Mattei récompensé par une médaille d’or au Concours Général Agricole 2022
  • Armin, la nouvelle marque de spiritueux qui réveille l’Armagnac !
  • Le Rhum Fest distille le programme de ses mastersclasses
  • La Distillerie Tessendier lance la gamme de Tonic Mr.GASTON’IC
  • Hyca : des “botaniques de table”

Et d’autres !

Si vous aussi souhaitez relayer vos CP dans cette rubrique, n’hésitez pas à me transmettre tout ça par mail ([email protected]) ou en les déposant directement sur mon Dropbox.

That’s all folks!

C’est tout pour cette semaine. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous pensez que ça peut intéresser d’autres personnes dans votre entourage, n’hésitez surtout pas à soutenir le projet en partageant tout ça sur vos réseaux ! 🙂

Et si ça n’est pas déjà fait, à vous abonner (c’est gratuit) pour recevoir les prochains numéros en avant-première.

Je me tiens pour ma part à disposition si vous avez la moindre question, remarque ou info à partager. Et de même, si vous recrutez, RDV sur distiljobs.fr pour ajouter vos annonces.

Votre opinion compte !

Evaluez ce numéro (cliquez sur l’une des notes ci-dessous 💯) :

🥃🥃🥃🥃🥃 Très Bien
🥃🥃🥃🥃 Bien
🥃🥃🥃 Passable
🥃🥃 Rattrapages
🥃 Recalé

NB : Toute appréciation détaillée sur ce qui vous a plu ou non est évidemment bienvenue par retour de mail aussi ! (ou via ce rapide formulaire de 30 secondes)

Envie de plus ?

Accédez à des contenus additionnels et en avant-première :

📰 Pour ceux qui en voudraient davantage, j’ai lancé une édition quotidienne de cette newsletter afin de vous tenir au plus près de l’information. Vous y trouverez chaque matin, du lundi au vendredi, une sélection des principales actualités du jour dans la filière spiritueux, triées par thématiques et avec de nombreux liens inédits que je ne traite pas forcément dans cette version hebdomadaire (e.g. j’y traite une quarantaine d’infos supplémentaires par semaine). Profitez-en !

Envie de participer ?

A l’heure actuelle, DistilNews n’est monétisé qu’à travers les abonnements à sa version Daily (merci aux quelques « early adopters » déjà au RDV ! N’hésitez pas à vous joindre à eux !).

Si cet abonnement ne vous est pas utile, vous pouvez aussi soutenir ce projet via Patreon (chaque café compte !), en publiant une petite annonce pour mettre en avant vos produits et services (nouvelle rubrique à venir), ou totalement gratuitement, simplement à travers votre bouche-à-oreille positif, vos partages, vos likes, etc. 🙏

Quelques idées pour vous associer à la croissance de DistilNews :

  • 💌 Diffusez ces newsletters autour de vous. Faites suivre cette publication à vos collègues ou ami(e)s qui s’intéressent à notre industrie. Vos partages sont extrêmement appréciés et permettent de faire connaître ce travail au plus grand nombre
  • 💯 Partagez votre sentiment sur DistilNews en remplissant ce formulaire d’évaluation (il prend 30 secondes) ou via vos précieux retours de mails et autres DM
  • 📱 Suivez DistilNews sur Instagram, LinkedIn, Facebook, TikTok et Twitter. Likez, commentez, repartagez les publications pour signaler aux algorithmes que ce contenu vous plait et participer à sa plus large visibilité
  • 📺 Abonnez-vous à ma chaîne YouTube, likez et commentez les versions vidéos de la newsletter pour favoriser leur « découvrabilité »
  • 🎧 Abonnez-vous au podcast (via Apple, Spotify, Google, Deezer, etc.) et idéalement, notez-le sur Apple Podcast afin de le faire remonter dans les classements
  • 📚 Passez par mes liens affiliés pour vos achats (e.g. quand j’annonce la sortie de livres cocktails / spiritueux étrangers entre autres). C’est sans aucun surcoût pour vous, mais ça permet au site de récupérer une légère commission sur le montant de votre panier
  • ✍️ Contribuez au contenu de ces newsletters en me transmettant vos actualités et offres d’emploi, ou en devenant vous-même rédacteur, ici même ou sur les différents sites associés (distilwire.fr et distilzine.fr notamment)
  • 🚀 Mettez en avant vos nouveautés produits, services, établissements, médailles, etc. en devenant sponsor de cette DistilNews hebdomadaire (kit médias à venir) ou en y publiant vos petites annonces (nouvelle rubrique en devenir)

📚 *Lien affilié