Boycottez cette newsletter !

Au menu cette semaine :

  • ✊ Un petit récap’ ukrainien encore
  • 👏 Une distillerie franco-russe engagée
  • 🍀 Le whiskey des Peaky Blinders
  • 🚀 Un saké de l’espace
  • 🧪 Des reviews de « whisky moléculaire »
  • 🌱 Des spiritueux plus durables
  • 🎛️ De quoi ravir les geeks du rhum
  • 🧃 Des packagings renouvelés
  • 💸 Une histoire d’amende et de rédemption
  • 🍹 Un daiquiri géant

Et bien plus encore… 🎩🌈💰

💡 Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter et souhaitez recevoir ces actualités en avant-première : RDV ICI 💌 (c’est gratuit !)

✊ Ukraine

En espérant que ça ne devienne pas une habitude, voici un nouveau petit point des infos liées à notre filière que j’ai pu voir passer ces derniers jours encore :

  • Ceci étant, pour Jérôme Delord, Stéphane Volpato et Marc Darroze, pour qui la Russie peut représenter jusqu’à 15% en moyenne de leur chiffre d’affaires, tout cela reste évidemment assez secondaire face au drame humain en cours
  • D’ailleurs, les entrepôts de l’importateur ukrainien Wine Bureau (Castarède, Christian Drouin, Bonal, Dolin, Hine, Joseph Cartron, …) ont malheureusement brûlé
  • Côté russe, Jérôme Delord rappelle également que, selon son importateur là-bas, « les Russes […] ne veulent pas de cette guerre. On les sent véritablement meurtris. »
  • Et pour preuve de ce sentiment, toujours dans le Sud-Ouest, la micro-distillerie franco-russe Crusòl (sa co-fondatrice est originaire de Saint-Pétersbourg) s’active justement depuis le début du conflit en organisant des collectes de dons pour le peuple ukrainien, ainsi que des solutions d’hébergement de réfugiés dans leur commune (Gourdon – 46) 👏

En bref également :

D’ailleurs, suite à toutes ces actualités sur le boycott des vodkas russes, on s’est justement interrogé dans le dernier épisode du Bottlefield Show si refondre sa marque pouvait être suffisant pour l’éviter, en traitant notamment de l’exemple du rebranding de Stoli (cf. communiqué FR disponible plus bas). Alors, boycotterez-vous cet épisode ?

Et pour aller plus loin sur ces questions d’origines mystérieuses des vodkas, il y a également cet article très intéressant de Whisky Mag au titre évocateur : « La vodka made in nulle part ».

Ainsi que cet autre chez Wine Enthusiast : « Where’s Your Vodka From? It’s Complicated ».

🥃 Produits

Dans la directe lignée de son spiritueux Fuck Trump and His Stupid Fucking Wall, Empirical remet le couvert avec un petit nouveau : Fuck Putin and His Stupid Fucking War, dont 100% des recettes iront à l’organisation World Central Kitchen notamment. 

Moins engagé :

Côté whisky :

Côté français :

  • Maison Mounicq propose une Fine de Bordeaux : Fine Ô Chartrons, « à mi chemin entre Cognac et Armagnac »

Et côté « Vis ma vie » enfin :

⛓️ Blockchain

Côté NFT, BlockBar a lancé une nouvelle enchère. Il s’agit cette fois-ci de 5 bouteilles de 6L (!) de bourbon Buffallo Trace, des vintages « Old Fashioned Copper » de 1982 vieillis 19 ans. Les bénéfices de cette vente iront à des œuvres caritatives, dont World Central Kitchen une nouvelle fois. Mise à prix : $25 000. 

🧃 Re-Packaging

Côté esthétique, le whiskey irlandais The Irishman a changé radicalement sa bouteille.  

Même chose, mais en plus subtile (ie. juste l’étiquette), pour le whisky breton Eddu (sa gamme GMS plus exactement) à l’occasion de ses 20 ans. 

Ainsi que pour le bourbon Maker’s Mark 46

👔 Business

Anora Group se porte bien. Le groupe (Larsen Cognac, LINIE Aquavit) a dévoilé ses résultats 2021 et affiche une croissance de +39,7% sur l’année, avec un CA de €478,2 millions.

HSE n’est plus distribuée par Dugas. C’est Tricoche Spirits (société du groupe Holmex, propriétaire des rhums HSE) qui prend le relai.

L’Explorateur du Goût va pour sa part distribuer les whiskies de la Distillerie de Fontagard (communiqué disponible plus bas).

Et Bushmills s’associe avec Peaky Blinders (Netflix) et devient ainsi le « whiskey officiel » de la série. 

📊 E-commerce

D’après Insight Ace Analytic, la valeur du e-commerce des spiritueux pourrait atteindre les $30,5 milliards au niveau mondial d’ici 2030 (contre « seulement » $2,19 milliards aujourd’hui). Pour y parvenir, son taux de croissance annuel moyen devrait être de +34,3% entre 2022 et 2030.

📰 DistilNews Daily

Vous appréciez cette newsletter ? Pour rappel, vous pouvez tester gratuitement jusqu’à la fin du mois de mars la nouvelle version quotidienne de DistilNews. Cette dernière, très rapide à parcourir, vous propose chaque matin à 9h, du lundi au vendredi, les dernières actualités de la filière spiritueux, triées par thématiques et avec pas mal de sujets inédits.  

e.g. Ce mercredi matin : une nouvelle marque cocktails RTD de Brown-Forman, un nouveau rapport de 124 pages de spiritsEUROPE, l’ouverture des réservations pour les masterclasses du Rhum Fest Paris, et j’en passe.

Si ce type de contenus additionnels vous intéresse, ou si cette édition hebdomadaire vous est déjà suffisamment utile et vous souhaiteriez simplement participer à sa pérennisation, n’hésitez pas à y jeter un oeil ! 🙏

🚀 Space saké

Sans transition, la brasserie Ninki Ichi basée à Fukushima au Japon a produit un saké avec une levure quelque peu originale… Cette dernière a en effet été envoyée en juin dernier dans l’espace, et a passé un mois en orbite dans la station spatiale internationale avant de revenir sur Terre.

Le « space saké » qui en résulte est désormais disponible et la brasserie compte utiliser les recettes de ses ventes afin de soutenir sa préfecture, touchée par un tremblement de terre en 2011 (et son tristement célèbre tsunami).

Edit : au moment même où je publie, il semblerait que l’histoire se répète malheureusement… 😟

💸 Amende & Rédemption

Sur Terre, Diageo s’est pris une amende de £1,2 million par la Scottish Environment Protection Agency (SEPA). Le groupe aurait mal déclaré les émissions de CO2 de trois de ses distilleries de whisky en Ecosse, et ce depuis plus de 6 ans, en raison d’une « erreur administrative » selon lui.

Au même moment, et sur une note nettement plus positive, on apprend également que Diageo investit $190 millions au Canada dans une distillerie neutre en carbone pour sa marque Crown Royal. Cette dernière devrait pouvoir produire 20 millions de litres d’alcool pur par an. 

🌱 Développement durable

Pernod Ricard, à travers ses marques Absolut, Beefeater et Havana Club, a annoncé s’associer à ecoSPIRITS (et ses ecoTOTES réutilisables de 4,5 litres) dans le cadre d’un programme pilote visant à réduire les déchets et émissions de CO2 dans les bars de Hong Kong et de Singapour. 

Dans le même ordre d’idée, Super Potion a consacré son dernier épisode aux démarches RSE avec Marion Martinez, fondatrice de Rupture Engagée.

Winemag s’est aussi posé la question de savoir ce que ça signifie d’être un « spiritueux durable », avec les exemples de Novo Fogo, Arbikie, Good Vodka et Procera Gin notamment.

Et il y a même un livre dédié au sujet : A Good Drink: In Pursuit of Sustainable Spirits*.

🎛️ Rhum & Technique

Côté rhum, voici qui devrait ravir ses amateurs les plus geeks. Luca Gargano a publié sur le site de Velier un article sur sa manière de classifier les rhums. Il y détaille ainsi les matières premières du rhum, les types de fermentation, etc. Et y compare aussi (entre autres) leurs attributs chimiques (et donc aromatiques) selon le type d’alambics dans lesquels ils sont distillés, ou encore les différences entre vieillissement continental ou tropical, ou selon le taux d’alcool présent lors de la mise en fût, etc.

Bref, c’est plutôt exhaustif, tout en restant concis. A bookmarker donc ! (merci beaucoup Alexis Jamot pour le partage) 

Vous en voulez davantage encore ? Spirits Selection a de son côté publié une interview de Dominique Honoré (Honoré SAS, société spécialisée la construction d’unités complètes destinés aux distilleries), dans laquelle il détaille le fonctionnement de la colonne de distillation à reflux en Guadeloupe. C’est très technique, de quoi certainement ravir les amateurs du genre ! 

🧪 Fake whiskey

Bien loin de ces modes de production traditionnels, je vous ai récemment parlé de Glyph, un « whiskey » moléculaire produit en seulement quelques heures (ou pour une description moins glamour : une vodka aromatisée au whisky). Si vous souhaitez creuser davantage le sujet, l’excellente chaîne Whiskey Vault a réalisé des reviews de ses 3 déclinaisons : Glyph 85H, Glyph Spice (façon Bourbon, malgré son nom et son étiquette verte) et Glyph Royal (façon Scotch).

C’est plutôt amusant, parfois sans retenue, et la section commentaires est pas mal non plus (ça va jusqu’à en appeler à des références de Star Trek pour disqualifier ces produits 🙈). 

📅 Agenda

Les Asia’s 50 Best Bars 2022 seront annoncés en live sur YouTube le 28 avril prochain depuis Bangkok. Puis ce sera au tour des tout premiers North America’s 50 Best Bars le 7 juin depuis New York.

Au niveau global, et à l’instar du Guide Michelin cité la semaine dernière, les 50 Best Bars ont aussi déclaré qu’ils n’évalueront pas non plus les bars et restaurants russes cette année (ce qui a vivement fait réagir une partie de la communauté bar). 

Plus immédiat et chill sinon, Saint-Patrick oblige, le Jefrey’s (Paris) accueille en guest-bartending ce jeudi 17 mars (19h-23h) l’équipe du speakeasy dublinois The Little Pig 🍀

📃 Les communiqués de la semaine

Du côté des communiqués de presse, vous trouverez cette semaine dans ce dossier dédié :

  • Spiritourisme : le nouveau circuit « savoir-faire » de la maison Frapin
  • Protection de l’appellation Cognac : la filière multiplie les succès en matière de lutte anti-contrefaçon
  • L’Explorateur du Goût annonce sa collaboration avec la distillerie charentaise Fontagard
  • Stolichnaya, la vodka internationale prend une décision forte en changeant de nom

Et d’autres !

Si vous aussi souhaitez relayer vos CP dans cette nouvelle rubrique, n’hésitez pas à me contacter : [email protected] 💌

👷 Jobs

Maison Mixicole recrute un(e) Assistant(e) des ventes / Commercial(e) en CDI dans le 33, ainsi qu’un(e) Technicien de production agroalimentaire en Charente (16).

SOBEMAB (71 – Saône-et-Loire) est en quête d’opérateurs / opératrices en CDI côté Conditionnement et côté Embouteillage Mobile.

Une annonce à relayer ? Ajoutez-les gratuitement sur distiljobs.fr.

🍹 Texas Daiquiri

Avant de conclure enfin, une dernière info de la plus haute importance : sachez que le record du plus grand Daiquiri du monde a été battu au Texas. Il fait désormais 500 litres et est « l’oeuvre » de la marque de rhum Rock Sound, dont 275 bouteilles ont étés vidées pour réaliser le fameux cocktail. 

That’s all folks!

C’est tout pour cette semaine. Merci de m’avoir lu jusqu’au bout. J’espère que ce numéro vous a plu ! Si tel est le cas – ou pas du tout – n’hésitez pas à me le faire savoir via le barème situé plus bas 🌡️

Comme toujours sinon, je me tiens à dispo par retour de mail pour échanger sur vos projets, actualités, etc.

A mercredi prochain !

Frederic


Votre opinion compte !

Evaluez ce numéro (cliquez sur l’une des notes ci-dessous 💯) :

NB : Toute appréciation détaillée sur ce qui vous a plu ou non est évidemment bienvenue par retour de mail aussi ! (ou via ce rapide formulaire de 30 secondes)

Envie de plus ?

Accédez à des contenus additionnels et en avant-première :

📰 Pour ceux qui en voudraient davantage, j’ai lancé une édition quotidienne de cette newsletter afin de vous tenir au plus près de l’information. Vous y trouverez chaque matin, du lundi au vendredi, une sélection des principales actualités du jour dans la filière spiritueux, triées par thématiques et avec de nombreux liens inédits que je ne traite pas forcément dans cette version hebdomadaire (e.g. j’y traite une quarantaine d’infos supplémentaires par semaine). Profitez-en !

Envie de participer ?

A l’heure actuelle, DistilNews n’est monétisé qu’à travers les abonnements à sa version Daily (merci aux quelques « early adopters » déjà au RDV ! N’hésitez pas à vous joindre à eux !).

Si cet abonnement ne vous est pas utile, vous pouvez aussi soutenir ce projet via Patreon (chaque café compte !), en publiant une petite annonce pour mettre en avant vos produits et services (nouvelle rubrique à venir), ou totalement gratuitement, simplement à travers votre bouche-à-oreille positif, vos partages, vos likes, etc. 🙏

Quelques idées pour vous associer à la croissance de DistilNews :

  • 💌 Diffusez ces newsletters autour de vous. Faites suivre cette publication à vos collègues ou ami(e)s qui s’intéressent à notre industrie. Vos partages sont extrêmement appréciés et permettent de faire connaître ce travail au plus grand nombre
  • 💯 Partagez votre sentiment sur DistilNews en remplissant ce formulaire d’évaluation (il prend 30 secondes) ou via vos précieux retours de mails et autres DM
  • 📱 Suivez DistilNews sur Instagram, LinkedIn, Facebook, TikTok et Twitter. Likez, commentez, repartagez les publications pour signaler aux algorithmes que ce contenu vous plait et participer à sa plus large visibilité
  • 📺 Abonnez-vous à ma chaîne YouTube, likez et commentez les versions vidéos de la newsletter pour favoriser leur « découvrabilité »
  • 🎧 Abonnez-vous au podcast (via Apple, Spotify, Google, Deezer, etc.) et idéalement, notez-le sur Apple Podcast afin de le faire remonter dans les classements
  • 📚 Passez par mes liens affiliés pour vos achats (e.g. quand j’annonce la sortie de livres cocktails / spiritueux étrangers entre autres). C’est sans aucun surcoût pour vous, mais ça permet au site de récupérer une légère commission sur le montant de votre panier
  • ✍️ Contribuez au contenu de ces newsletters en me transmettant vos actualités et offres d’emploi, ou en devenant vous-même rédacteur, ici même ou sur les différents sites associés (distilwire.fr et distilzine.fr notamment)
  • 🚀 Mettez en avant vos nouveautés produits, services, établissements, médailles, etc. en devenant sponsor de cette DistilNews hebdomadaire (kit médias à venir) ou en y publiant vos petites annonces (nouvelle rubrique en devenir)

📚 *Lien affilié