Bourbonification ?

Au menu cette semaine : des Kitkat au Mojito, des Armagnacs bourbonisés, une distillerie de whisky single malt en Chine, un succès des Hard Seltzers remis en question, un podcast sur la Loi Evin, un cocktail dans un parc à huîtres, des bars français à l’honneur, du spiritourisme à la sauce MTV, et même une « envie pressante » !

💡 Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter et souhaitez recevoir ces actualités en avant-première : RDV ICI 💌 (c’est gratuit !)

👔 Le milliard

Il ne s’agit pas (encore) du nombre d’abonné(e)s à cette newsletter, mais si vous voulez y contribuer, vos partages sont toujours appréciés ! 🙏

D’ici là, Roust, propriétaire de Russian Standard, va se séparer de 9 de ses marques de vodkas polonaises, dont Żubrówka et Soplica, au profit du groupe Maspex. Montant estimé de la transaction : près de $1 milliard justement. 

Le Bison Żubrówka

🥃 Produits

Whisky

La distillerie israélienne Milk & Honey dévoile son 8e whisky, Apex Dead Sea (56,2% vol.), dont la maturation s’est faite à l’endroit le plus bas du monde, à -423m sous le niveau de la mer et par des températures pouvant atteindre les 50°C 🔥

Aux US, Jack Daniel’s annonce la sortie de son nouveau Single Barrel Special Release 2021, le Coy Hill High Proof, soit son whiskey au taux d’alcool le plus élevé à date : entre 68,7% vol. et 74,1% vol. Côté mashbill sinon, il s’agit de son classique 80% maïs, 12% orge maltée, 8% seigle

Jack Daniel’s Single Barrel Special Release 2021 Coy Hill High Proof (entre 68,7% vol. et 74,1% vol.)

Toujours outre-Atlantique, Johnnie Walker a introduit un nouveau High Rye Blended Scotch Whisky, qui comme son nom l’indique est riche en seigle (ie. 60% de la recette). 

Johnnie Walker High Rye Blended Scotch Whisky

Kavalan sort pour sa part (y compris en France) un Triple Sherry Cask, un assemblage de whiskies vieillis en fûts d’Oloroso, PX et Moscatel. 

Kavalan Triple Sherry Cask

Rhum (et dérivés)

Maison AL (Marseille) a dévoilé un nouveau rhum de métropole (made in Sud-Ouest) en mode navy strength (57%) : Tarasque Chapitre 1. Entre autres particularités, il a été fini en fût ayant contenu du Muscat de Rivesaltes rouge.

Dans un tout autre style, un an après les US, Captain Morgan semble à présent déployer son Captain Morgan Sliced Apple au UK

Captain Morgan Sliced Apple

Et en Australie, KitKat a collaboré avec la distillerie Brix et propose des versions de ses barres chocolatées aromatisées mojito et cie. 

Brix x Kitkat

Gin

Distillerie d’Isle de France a sorti son Gin d’Automne 2021, inspiré du carrot cake et donc fruit du mariage d’une fermentation de carottes (!) avec des agrumes, des fèves de tonka et noisettes. 

Distillerie d’Isle de France Gin d’Automne 2021

Et les fêtes approchant, Aldi y va aussi de son calendrier de l’avent pour les amateurs de baies de genévrier, avec sa marque Haysmith’s Gin

Calendrier de l’avent Aldi / Haysmith’s Gin

Armagnac

La gamme Version Française de La Maison du Whisky s’enrichit d’une nouvelle catégorie avec le lancement de 6 single casks d’armagnacs millésimés

Armagnacs Version Française

Hard Seltzer

Enfin, Mike’s Hard Seltzer (AB InBev) arrive à son tour en France en trois parfums : cerise noire, framboise et citron vert (5% vol.).

Est-ce que ça va marcher ? Parlons-en, tiens !

📉 Le point Hard Seltzer

Aux Etats-Unis, la tendance semble se calmer. Et si les hard seltzers ont vocation a rester, leur croissance se ralentit clairement. Pour preuve, Truly va carrément devoir détruire des millions de canettes arrivant à la fin de leur DLC après avoir surestimé la demande

Aussi, sur le vieux continent, Vitisphere a mis les pieds dans le plat et a posé la question qui fâche : « Les hard seltzers sont-ils voués à l’échec en Europe ? ». Entre autres arguments, le consultant Richard Horwel y pointe ainsi un contexte pas si favorable qu’il n’en a l’air (cf. RIP Coors Seltzer), un goût pas forcément consensuel (qui plus est au pays du vin), un marché déjà saturé (300 marques créées en un an aux US), des lois sanitaires moins complaisantes ici qu’outre-Atlantique, et le fait que cette boisson soit potentiellement inadaptée au CHR (e.g. une tendance de confinement uniquement ?).

Bref, de quoi sans doute largement nourrir l’argumentaire de ceux qui ne trouvent pas d’intérêt à cette nouvelle catégorie.

Ceci étant, bien que moi-même assez sceptique, je me suis amusé à me faire l’avocat du diable dans le dernier épisode du Bottlefield Show. On y décortique ainsi chacune de ces critiques, et je dois dire que les arguments pro hard seltzers ne font pas défaut non plus.

Un exercice assez intéressant donc, et si vous voulez nourrir votre propre réflexion, je vous invite vivement à suivre cet épisode du podcast (aka « Le Journal des Hards » 😎 ), en vidéo sur YouTube, ou en audio sur vos plateformes préférées (Apple, Google, Spotify, Deezer et cie). Et évidemment, vos commentaires sont plus que bienvenus. 

The Bottlefield Show : le Journal des Hards

Testons un truc au passage : quel est votre avis personnel sur tout ça ? (Votez en cliquant simplement sur l’une de ces propositions, je partagerai les résultats au prochain numéro)

🍇 Bourbon-ification de l’Armagnac

Dans une tribune sur sa newsletter Everyday Drinking, l’auteur Jason Wilson regrette une tendance qu’il appelle « la bourbon-ification de l’Armagnac ». Il entend par là le chemin emprunté par certains producteurs en vue de séduire les « Whiskey Bros » américains et autres spéculateurs en mal de bouteilles encore abordables, avec des déclinaisons de nos eaux-de-vie de plus en plus inspirées du whisky (e.g. finish divers), et quelque peu dénaturées à cette occasion.

Plus controversé encore, il cite également l’exemple du fondateur de WhistlePig qui a acheté des stocks d’Armagnac vieux de plusieurs décennies pour ensuite les plonger dans des fûts de whisky tourbé d’Islay… Génie ou Ordure inqualifiable, je vous laisse juge. 

Bhakta, le brandy vieilli en fûts d’Islay

⚗️ Single Malt Made in China

Diageo va commencer la construction, début 2022, d’une distillerie de whisky single malt en Chine, dans le Xian d’Eryuan (province de Yunnan). Elle devrait s’étaler sur 66 000m2 et représenter un investissement de $75 millions. Bien entendu, elle sera neutre en carbone. 

🌱 Ecologie

Toujours chez Diageo, mais au Québec, la Valleyfield Distillery vise la neutralité carbone d’ici 2025. Pour ce faire, elle prévoit un investissement d’environ $65 millions.

Bacardi a pour sa part annoncé réduire de moitié le plastique présent dans ces packs cadeaux pour Noël par rapport à l’année dernière, soit une économie de 147 tonnes. A terme, le groupe ambitionne de devenir une société 100% sans plastique d’ici 2030.

Le JT de France 2 a sinon mis un coup de projecteur sur le processus de méthanisation chez Glenfiddich, lequel permet de produire du biocarburant qui fait rouler les camions de la distillerie. 

Tandis que la Filibuster Distillery, en Virginie, s’est elle vue infliger une amende de $700 000 pour avoir balancé quelques 1500HL de déchets là où il ne fallait pas.

Côté cavistes, et sur une note plus légère, Emile & Marguerite (Bordeaux) met en avant ses gins, vodka et rhums en vrac de manière plutôt originale… #enviepressante 💧

🎙️ Loi Evin

Voilà qui devrait intéresser beaucoup de monde encore ! Dans son dernier épisode, Super-Potion a donné la parole à l’avocate Joséphine Roux afin d’aborder notre Loi Evin adorée (30 ans cette année) dans un podcast dédié.

Entre droits, devoirs, conseils sur la création et la protection de vos marques ou vos bouteilles, et évidemment un topo sur tout ce qui concerne la pub et la communication (réseaux sociaux inclus), autant dire qu’il y a de quoi prendre quelques notes !

J’ai notamment retenu le cas Dyptique (les bougies bien chères) et un spiritueux du même nom qui posait le souci de la publicité indirecte (ie. faisant leur publicité, les bougies faisaient par là même de la promo indirecte pour l’alcool éponyme, ce qui ne passe pas).

Aussi, on peut légitimement se poser la question pour Heineken 0.0 à l’Euro de foot vs Heineken 5% à la pression au bar du coin ou d’autres cas plus proches de nous (ici par exemple). Une marque à part serait à privilégier si ce genre de choses vous titille. 

Super-Potion x Joséphine Roux

🎒 Spiritourisme

Après cet interlude légal, retournons là où la magie se crée…

J’ai eu la chance de passer la journée à Cognac le mois dernier, à l’occasion de l’inauguration de la toute nouvelle Distillerie de Bonbonnet, celle qui produira les futurs lots du gin Citadelle. J’ai pu prendre un bon paquet de photos des 9 alambics charentais flambants neufs en place (dont un un peu spécial avec une colonne Stupfler). Et si ce genre de choses vous intéresse vous pouvez retrouver tous ces clichés sur le blog

La nouvelle Distillerie de Bonbonnet (Citadelle)

Pour les plus branché(e)s Cognac, j’ai également pu faire un arrêt au Manoir de Mademoiselle et son sympathique « paradis » où reposent quelques dames-jeannes de la Maison Ferrand

Le Paradis de Maison Ferrand

Spirits Selection a sinon publié de très jolies photos de plusieurs distilleries en Wallonie, dont la Distillerie de Biercée et la Belgian Owl Distillery.

Distillerie de Biercée (photo © Simon Beuzart)

📺 Vu à la télé

Si vous préférez les vidéos, la saison 2 de Mixologist in the Soul est sortie et, après le Cognac, place au Gin à présent. Pour faire la transition au mieux, le premier épisode est consacré à Citadelle bien sûr. 

Mixologist in the Soul x Alexandre Gabriel

Toujours en Charentes, et après une halte au bar Luciole, France 3 a fait un tour chez Bercloux pour parler gin encore (L’Acrobate en particulier). 

Philippe Laclie (Bercloux)

Et dans une autre édition, la chaîne a également mis en avant la Distillerie de l’Ort (Périgord) et ses panneaux solaires.  

Distillerie de l’Ort

Plus bling bling enfin, MTV UK a réalisé une visite de la nouvelle distillerie The Glenlivet à la manière de son émission phare MTV Cribs (« Ma Maison de Star » en français). Autant dire que ça dénote ! 👌 

MTV Cribs x The Glenlivet

🍹 Âge de raison

Le Syndicat (Paris), le bar à cocktail dédié aux spiritueux français, a fêté dimanche dernier ses 7 ans déjà. Joyeux anniversaire ! 🎂

Le Syndicat a 7 ans (photo © Aron Farkas)

🏅 Awards

La shortlist du Best Cocktail Menu Award a été annoncée. Parmi les 5 finalistes, 2 bars français : Bövem (Pessac) et Little Red Door (Paris). Le vainqueur sera dévoilé le 7 décembre à l’occasion des World’s 50 Best Bars à Londres. 

Bövem dans la shortlist du Best Cocktail Menu Award

📅 Agenda

La Old Fashioned Week, c’est en ce moment même. Si vous cherchez des bars participants, Whisky Mag en a justement listé 80 à travers le pays.

👷 Jobs

Enfin, un petit rappel des dernières offres ajoutées sur DistilJobs.fr :

  • Maison Ferroni recrute un Ouvrier en Ligne d’Embouteillage à Aubagne
  • Coqlicorne cherche des Agents Commerciaux sur Paris et au Pays basque notamment

Si vous aussi avez des recrutements en vue, RDV sur ce formulaire dédié. Je m’en ferai écho dans le prochain numéro !

😅 Bonus

« Toute similitude avec des événements récents ayant eu lieu à Glasgow n’est peut-être pas fortuite… » (via Baptiste François

C’est tout pour cette semaine. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous pensez que ça peut intéresser d’autres personnes dans votre entourage, n’hésitez surtout pas à soutenir le projet en partageant tout ça sur vos réseaux ! 🙂

Et si ça n’est pas déjà fait, à vous abonner (c’est gratuit) pour recevoir les prochains numéros en avant-première.

Je me tiens pour ma part à disposition si vous avez la moindre question, remarque ou info à partager. Et de même, si vous recrutez, RDV sur distiljobs.fr pour ajouter vos annonces.