A la paille ou en braille ?

Au menu cette semaine, je vous épargnerai toute « sélection spéciale St Valentin » et vous parlerai plutôt de : Finish en fût de cidre, Tequila à la paille, Vodkas au top, Taxes inégales, Consommateurs de gin, Label bio peu persuasif, Transparence dans le whiskey, Machine à cocktails, Recette de bitters, Etiquette en braille, et d’autres !

💡 Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter et souhaitez recevoir ces actualités en avant-première : RDV ICI 💌 (c’est gratuit !)

🆕 A noter de même, pour ceux qui voudraient soutenir ce projet au-delà des partages habituels (🙏), j’ai mis en place une page Patreon.

🔥 Produits

Whisky

Caol Ila a fêté ses 175 ans en 2021. A cette occasion, la distillerie d’Islay sort une édition commémorative de 24 ans d’âge, le tout en 3000 bouteilles à 52,1% vol.

Angel’s Envy lance un nouveau whiskey de seigle (95% du mash bill), avec cette fois-ci un finish original de 364 jours en fût de cidre de glace d’Eden Specialty Ciders (Vermont, USA). 

Et tel Anthrax, Metallica, Motörhead et bien d’autres, le groupe Beartooth a désormais lui aussi son whiskey. Il s’agit d’un rye à 48% vol., produit par Middle West Spirits (Ohio), et déjà sold-out. 

Cognac (ou presque)

Hennessy lance un VSOP en collaboration avec l’artiste colombien Maluma. C’est le premier musicien à collaborer sur une telle édition limitée avec la Maison de Cognac. 

Rémy Martin a lui dévoilé une édition limitée (7000 flacons de 35cl) intitulée L’Etape. Il s’agit d’un cognac issu d’un assemblage avec des eaux-de-vie de 19 viticulteurs ayant la certification Haute Valeur Environnementale.

Tandis que Maison Ferrand a lancé en ce début d’année un nouveau Ferrand Renegade, un « non-cognac » (ie. une « eau-de-vie de vin ») vieilli en ex-fût de rhum jamaïcain de la distillerie Long Pond. (illustration par The Rooster Factory

Gin / Rhum / Tequila

Romeo’s Gin X (Montréal), au melon d’eau (ie. à la pastèque), est désormais disponible en France

Lobos 1707, la tequila du basketteur Lebron James, a dévoilé un nouveau design à venir pour sa bouteille.

Et Bacardi a sorti une étiquette en braille

RTD

Enfin, le bartender Jeffrey Morgenthaler lance aux US des cocktails prêts à boire en canettes très colorées. Ses partis pris (entre autres) : gazeux et pas trop alcoolisés pour être apprécié en toutes circonstances, que ce soit sur glace ou non. Et pour la production, c’est une certaine Ninkasi Brewing Company basée à Eugene dans l’Oregon (rien à voir avec notre fameuse brasserie / distillerie lyonnaise donc) qui s’en est occupé. 

👔 Business

International

Heaven Hill a annoncé l’acquisition de Samson & Surrey. Le groupe ajoute ainsi à son portfolio les marques Widow Jane, Few Spirits, Brenne (whisky français), Tequila Ocho, Bluecoat (gin) et Mezcal Vago

Teremana, la tequila de Dwayne Johnson (aka The Rock), compte désormais Mast-Jägermeister comme investisseur. Le groupe allemand, distributeur exclusif de la marque, vise notamment à la développer sur le marché international. 

A plus petite échelle sinon, Lucas Bols a lui complété l’acquisition des tequilas Partida pour un montant d’au moins $10 millions. 

France

Jean-Philippe Hecquet est nommé Directeur Général de la Maison Rémy Martin. Il est notamment passé par Louis Vuitton, TAG Heuer, Sandro et Lanvin, et succède à présent à Philippe Farnier à la direction de la maison de Cognac.

La famille Piffaut (spécialisée dans les vins) et Battault (Maison Gabriel Boudier) ont annoncé leur rapprochement. Naît ainsi le nouveau pôle Famille Piffaut Vins et Domaines (FPVD) dont François et Yves Battault deviennent actionnaires.

Bollinger Diffusion récupère la distribution des whiskies français de la Maison Benjamin Kuentz.

Côté communication enfin, Cointreau a confié son budget mondial à l’agence TBWA.

📊 Datas

USA

Aux Etats-Unis, le Distilled Spirits Council (DISCUS) a publié quelques chiffres sur le marché américain des spiritueux en 2021. Au global, on y compte une croissance de +12% des ventes en valeur (et +9,3% en volume) pour un total de $35,8 milliards.

Dans le détail, ça donne pour les 5 plus importantes catégories du pays :

  • +4,9% pour la vodka (soit +$341 millions pour un total de $7,3 milliards)
  • +30,1% pour la Tequila et le Mezcal (soit +$1,2 milliard pour un total de $5,2 milliards) → ils dépassent ainsi le whisky et s’emparent de la 2e place
  • +6,7% pour l’American Whiskey (soit +$288 millions pour un total de $4,6 milliards)
  • +13,1% pour le Brandy et le Cognac (soit +$403 millions pour un total de $3,5 milliards)
  • +15,2% pour les cordials (soit +$376 millions pour un total de $2,9 milliards)

Et les catégories qui progressent le plus vite en revenus sont :

  • Les cocktails Pre-mixed (RTD à base de spiritueux inclus) : +42,3% (soit +$489 millions pour un total de $1,6 milliards) – voir plus bas pour des perspectives mondiales à horizon 2032
  • La Tequila et le Mezcal : +30,1% (soit +$1,2 milliard pour un total de $5,2 milliards)
  • Le whiskey irlandais : +16,3% (soit +$185 millions pour un total de $1,3 milliard)
  • Les cordials : +15,2% (soit +$376 millions pour un total de $2,9 milliards)
  • Les single malt écossais : +14,4% (soit +$130 millions pour un total de $1 milliard)

Présentation complète disponible ici (avec beaucoup plus de données).

France

Selon la société IRI et Rayon Boissons, les vodkas les plus vendues en grande distribution (sur près de 23 millions de litres écoulés en 2021, pour un CA de €420 millions) sont :

  • Poliakov avec 9,2 millions de litres (40% de parts de marché en France)
  • Les marques de distributeurs avec 3,3 millions de litres
  • Sobieski avec 3 millions de litres
  • Absolut avec 2,7 millions de litres
  • Eristoff avec 2 millions de litres
  • Zubrowka avec 1,8 million de litres

Juste derrière, mais avec des volumes bien plus petits, on compte Smirnoff (184 000 litres, mais en baisse de 27%), Grey Goose (139 000 litres), Ciroc (138 000 litres, en hausse de +119%) et Belvedere (115 000 litres).

Monde

Côté RTD, d’après un nouveau rapport de Future Market Insights, le marché des cocktails prêts à boire en canettes devrait atteindre une valeur de $57,2 milliards d’ici 2032 (soit un rythme de +11,6% en moyenne par an). Et plus spécifiquement, ce seraient ceux à base de vodka (autrement dit, d’alcool neutre) qui devraient mener les ventes.

💰 Taxes

En passant, en page 32 de la présentation du DISCUS citée plus haut, on trouve un petit exemple d’aberration en termes de taxations des boissons alcoolisées selon leur catégorisations. Ainsi, en Arizona, une même canette à 5% vol. serait taxée 18x plus selon qu’il s’agit d’un cocktail RTD à base de spiritueux (28 cents de taxes) ou d’une boisson brassée à base de malt (1,5 cent de taxes)… 

Malheureusement, on ne peut pas dire que les choses soient davantage équitables en France (e.g. ici aussi, face aux bières ou au vin, et bien que souvent plus légers, les hard seltzers sont taxés comme des spiritueux, type vodka, whisky et cie).

🕺 Les consommateurs de gin

A toutes fins utiles (personas et cie) : dans les grandes lignes, d’après un sondage YouGov auprès de 1337 Français, le consommateur de gin en France est :

  • Majoritairement un homme (63% des sondés)
  • Plutôt jeune (38% ont entre 18 et 35 ans)
  • Plutôt citadin (38% vivent dans une grande ville)

⚗️ Boom des distilleries ? (bis)

Suite aux chiffres relayés il y a 2 semaines concernant le nombre croissant d’établissements enregistrés sous le code APE des « Production de boissons alcooliques distillées » (1101Z), Olivier Flé (Distillerie d’Isle de France) m’a précisé sur LinkedIn :

Attention au code APE 1101Z qui comprend aussi les transformateurs comme les producteurs de rhums arrangés (qui n’ont pas fatalement d’alambic ou de distilleries).
Dans mon département de Seine-et-Marne, 11 entreprises avec cet APE, une seule distillerie, les autres sont en grande majorité des producteurs de rhums arrangés.

Des chiffres à prendre avec des pincettes donc, mais qui n’en confirment pas moins l’élan dans notre branche 📈

🌱 Artisanal vs Bio

Côté bio, un fait intéressant : alors que cette certification se fait petit à petit une place dans les spiritueux, il semblerait d’après la thèse professionnelle de Manon Rigoreau (Mastère spécialisé en Management des Vins et Spiritueux – Kedge Business School), qu’afficher un tel label sur ses bouteilles n’a pas d’incidence sur l’intention d’achat des consommateurs et leur volonté de payer davantage pour un spiritueux.  

Ainsi, qu’on se le dise : si un producteur souhaite faire la bascule du conventionnel au bio pour des seules raisons de « sex appeal » et l’espoir de générer plus de pépettes, loupé, ça ne changera apparemment pas grand-chose (mais c’est mieux quand même, hein, et d’ailleurs bravo à ceux qui font du bio sans pour autant chercher à être certifiés à tout prix).

Pour le reste, son étude le confirme : l’artisanal serait lui plus vendeur que l’industriel (même si pour rappel, ça n’est pas forcément très clair quand on essaie de définir tout ça).

🔍 Transparence

Dans la continuité du précédent épisode sur les spiritueux artisanaux / craft justement, The Bottlefield Show s’est penché sur la question de la transparence dans le whisky, avec un cas particulièrement remarquable : celui de Waterford avec ses « Teireoir Code ».

Si vous n’êtes pas familier avec ces derniers, je ne saurai trop vous recommander d’y jeter un oeil. J’y déroule toutes les infos qui sont offertes par ce biais, et c’est assez impressionnant. Puisse cela inspirer de nouvelles marques et, au passage, si vous avez d’autres exemples à me suggérer, ça m’intéresse grandement ! 

⛓️ Blockchain

SOWINE s’est intéressé à son tour au sujet des NFT dans les vins et spiritueux dans le dernier épisode de son podcast SOWINE Talks. Un tour d’horizon de la question en simplement 13 minutes, lequel éclairera certainement ceux qui ont du mal à suivre cette rubrique récurrente ici même, ou qui voudraient explorer plus largement cet univers.

Le tout est illustré de quelques exemples dans le vin et le Champagne notamment, et nous explique plus généralement l’intérêt de cet technologie pour les marques (particulièrement côté luxe) en termes de spéculation (avec l’idée de royalties pour les producteurs), collection, traçabilité, etc.

🧃 Pailles : Dos & Don’ts

👍 Outre ses prévisions sur l’avenir de cocktails RTD en canettes (cf. plus haut), Future Market Insights nous apprend également cette semaine que la demande de pailles réutilisables devrait croître de 11% d’ici 2031.

Si le sujet vous intéresse, j’avais fait il y a un an tout rond un focus sur Organics We Are, qui propose notamment des pailles en bambou réutilisables, mais aussi en noyaux d’avocats, et d’autres. (📸 Clément Sargeni

👎 Kendall Jenner s’est pour sa part prise en photo en train de boire sa tequila 818 à la paille. Pas très responsable tout ça, et certains de ses followers s’en sont émus ! Manquerait plus qu’on apprenne que c’était une paille en plastique ! 😅 

🍹 Cocktails Machine

Black & Decker sur le marché du cocktail, qui l’eût cru ? La marque d’outillage a présenté au récent CES 2022 une machine du nom de The Bev qui mélange vos spiritueux préférés avec des capsules (ou « pods ») pour vous servir des cocktails minute. Disponibilité potentielle : à compter du mois de mai (aux Etats-Unis d’abord). 

Ceci étant, sans vouloir être un oiseau de mauvais augure, rappelons tout de même qu’à peu près au même moment, on apprenait également qu’AB InBev et Keurig Dr Pepper ont eux abandonné leur machine Drinkworks.

🧪 Bitters

Pour ceux qui veulent davantage mettre la main à la pâte : près de six ans après avoir partagé ses recherches sur sa quête de la formule du Abbott’s à Tales of the Cocktails, Darcy S. O’Neil / Art of Drink a publié sa recette du fameux bitters sur YouTube ! 

📖 Lectures

Le numéro de février de Global Drinks Intel Magazine est feuilletable en ligne.

Un nouveau bon plan sur Kindle sinon (pile dans la thématique juste avant) : Bitters: A Spirited History of a Classic Cure-All* de Brad Thomas Parsons est actuellement disponible pour moins de 4€. 

🎟️ Salon

Wine Paris & Vinexpo Paris 2022 démarre ce 14 février. Je serai là lundi pour la première journée, n’hésitez pas à m’interpeller si vous me croisez ! Au plaisir de vous y rencontrer !

👷‍♂️ Jobs

Hysope propose un stage de 4 à 6 mois basé à Bordeaux en tant qu’Assistant(e) Communication.

Si vous recrutez également, RDV sur distiljobs.fr pour ajouter vos annonces.

C’est tout pour cette semaine. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous pensez que ça peut intéresser d’autres personnes dans votre entourage, n’hésitez surtout pas à soutenir le projet en partageant tout ça sur vos réseaux ! 🙂

Et si ça n’est pas déjà fait, à vous abonner (c’est gratuit) pour recevoir les prochains numéros en avant-première.

Je me tiens pour ma part à disposition si vous avez la moindre question, remarque ou info à partager. Et de même, si vous recrutez, RDV sur distiljobs.fr pour ajouter vos annonces.

📊 Merci au votants de ma petite consultation sur le Pappy Van Winkle x Coca: vous êtes 76% à estimer qu’on fait ce que l’on veut de ses bouteilles de collection, y compris les mixer avec du soda. J’adhère absolument !
🎧 Pour les amateurs de podcasts, une version audio et vidéo de cette newsletter est mise en ligne chaque fin de semaine sur vos plateformes préférées (Apple, Spotify, YouTube, Deezer, etc.). Consultez distilcast.com pour tous les liens.
📚 *Lien affilié